Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Une pièce de théâtre entre humains et robots.

Publié le 19 Février 2013 par Anaïs BERNARD in theatre, evenement

Une pièce de théâtre entre humains et robots.

Le Japan Robot Theater Project de la Seinendan Theater Company permet à travers ses créations d’associer sur scènes humains et robots. Le collectif a livré ses premières représentations à New York ces derniers jours.

 
A l’origine, il y a eu le pari un peu fou d’un dramaturge japonais, Oriza Hirata, directeur de la Seinendan Theater Company, de proposer des pièces dans lesquelles des robots joueraient les rôles de serviteurs des humains. Avec l’aide d’un chercheur en robotique de l’université d’Osaka, il a pu mener à bien son pari, et ainsi monter ses premières petites pièces. Deux d’entre elles, "Sayonara" et "I, Worker" ont été jouées pour la première fois sur le continent américain (elles ont été auparavant présentées notamment en France, au théâtre de Gennevilliers), dans les locaux de la Japan Society, organisation visant à rapprocher les cultures nippone et américaine, du 7 au 9 février dernier.
 

Dans ces deux pièces, robots et humains interagissent comme naturellement, à plus forte raison dans "Sayonara", qui met en scène un modèle d'androïde appeléGeminoid F, (situé sur la gauche de la scène dans les extraits de la vidéo), qui ressemble à s’y méprendre à un être humain, y compris au niveau de la voix, et capable de cligner des yeux, bouger les lèvres et douée d’expressions faciales évoluées.

"Sayonara" raconte la relation entre l’androïde Geminoid F et une jeune femme atteinte d’une maladie en phase terminale pour laquelle elle officie comme lectrice de poésie.  "I, Worker" narre quant à elle l’histoire d’un couple qui vient de perdre son enfant et dont le mari se retrouve au chômage, et dont l’un des robots domestiques se laisse peu à peu envahir par la perte d’envie d’effectuer ses tâches quotidiennes.

On ne sait pas encore si l’expérience sera répétée ailleurs dans les temps à venir, mais de l’avis du dramaturge, ce genre de performances devrait se multiplier à l’avenir, confiant qu’il est dans l’alchimie qui se noue entre les différents acteurs sur la scène. Selon lui, d’ailleurs, la différence entre hommes et robots n’a même plus raison d’être au théâtre : "l’une des questions que l’on nous pose concerne la capacité des robots à penser. Ils ne pensent pas. Pas plus que les acteurs."

Via Mashable

Par Julien Lada

 

Merci à Luc S. pour sa proposition.

Commenter cet article