Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Articles avec #spectacle catégorie

Rue d’Orchampt / Groupe ZUR

Publié le 27 Février 2020 par Anaïs BERNARD dans Spectacle

Rue d’Orchampt / Groupe ZUR

Un atelier spectacle de vraie-fausse magie pour manipul'acteurs et spect'acteurs. 

Il y a, au 75 bis de la rue d’Orchampt, une porte entrouverte d’où s’échappent souvent des sons étranges et doux. Des passants pénètrent parfois dans les lieux. Quand ils en ressortent, ils racontent avoir vu des choses étonnantes. Rue d’Orchampt est conçu comme un entre-sort, un entre et sort. Après avoir traversés l’espace des curiosités et des illusions, les spectateurs deviennent à leur tour acteurs, créant ainsi leurs propres images et sons dans l'envers du décor.

================================
 Festival Zone de Turbulences
 à partir de 6 ans
 Tarif unique 6€ - Forfait tribu 21€

================================

Salle Comédie / site des Fresnaies, Saint-Barthélemy-d'Anjou

commentaires

KaleidoAct

Publié le 18 Février 2020 par Anaïs BERNARD dans Spectacle

KaleidoAct

KaleidoAct est un nouveau concept de spectacle vivant, joué et mis en forme au cœur d’un kaléidoscope insolite tant par son design que par sa taille. Dans un univers créé d’illusions optiques et de lumières sculptées, le spectacle prend forme par le maniement d’objets et l’infini langage de l’expression corporelle. KaléidoAct et Sci- Fi proposent une expérience sensorielle dynamique, unique au cours de laquelle les sens visuel et auditif sont étonnamment sollicités et où la perception même de l’espace se trouve profondément modifiée. Inspirée des phénomènes cymatiques, des explorations astrales, et des réalités parallèles, cette expérience déconcertante invite le spectateur aux limites du réel et de l’illusion.

Suite au spectacle, vous pourrez découvrir les mystères du kaleidoscope et de l’illusion d’optique grâce à une mini-exposition !

Concept, scénographie et performance de Manu Kaleido et Éri Virag. Musique composée par Master Margherita

- Spectacle déconseillé aux personnes sujettes à l'épilepsie - 

 

ACCÈS : 
📍122 rue de la Chalouère, 49100 Angers
 

|| THÉÂTRE OPTIQUE ||
KaleidoAct - Introduit par un spectacle de danse contemporaine
____________________
🎫 5€ - billetterie/réservation: https://bit.ly/30lTQik

⚠️1-Si vous achetez plusieurs billets, veuillez cocher les options de date/horaire pour chaque participant
2- Si vous ne voyez pas la date/horaire que vous souhaitez c’est que nous sommes COMPLET⚠️🙂

🗓3 représentations par date : 
mercredi 26 février et dimanche 1er mars : 11H + 16H + 18H
dimanche 8 mars : 11H + 14H30 + 16H
👥 jauge : 30 personnes/spectacle - à partir de 6 ans

*spectacle accessible aux personnes à mobilité réduite roulant aux horaires suivantes : 11H et 18H. Pour votre réservation, veuillez nous contacter à cette adresse : communication.assopaipai@gmail.com

http://www.manukaleido-spatialdesign.com/kaleidoact.html

commentaires

Robots

Publié le 8 Avril 2019 par Anaïs BERNARD dans spectacle, conférence

Robots

Samedi 13 avril, de 19h30 à 20h30, conférence-spectacle dans le cadre du cycle Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
Temps #2 – Hacking et société (du) libre

Conférence automatisée pour 2 humains et 1 robot

Lors de cette vraie-fausse conférence, nous aborderons les questions brûlantes posées par l’arrivée tonitruante des robots.
La guerre contre les robots est-elle inévitable ? La robotique est-elle un remède à la solitude ?

La mécananthropie* imposée à Dark Vador a-t-elle été source de discrimination pour lui ? Les robots pourront-ils toucher les allocs ?

Accompagné du robot Turtlebot, et armé de solides références piochées autant dans la pop culture et la science-fiction que dans des rapports scientifiques, le collectif Les Particules s’attelle à trouver les meilleures réponses possibles à ces interrogations !

Robotique, intelligence artificielle, cybernétique, toutes ces notions sont ici passées à la loupe dans une conférence-spectacle déjantée mais qui ne manque pas de fonds.

*mécananthropie : être issu de l’union d’une machine et d’un humain

Ce spectacle est aussi participatif !
🤷🏼‍♂️🤖🤷🏻‍♂️ N’hésitez pas à soumettre votre question au Robot de Raphaël et Aurélien : robolution.lesparticules.org

Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs est le cycle thématique fil rouge de l’année 2019 au Shadok.

Concentrée autour du thème général de la science-fiction et de son impact sur la société, cette série d’événements mêle expositions, rencontres, ateliers, performances, résidences avec des créatifs, des artistes, des chercheurs, des auteurs de février à octobre.

 

Entrée libre – Tout public 

Idée originale et jeu Raphaël Gouisset et Aurélien Serre
Regard extérieur et régie robotique Marion Lechevallier
Ingénieur robot Cyrille Morin
Soutiens La Fabrique de Théâtre (La Bouverie, Belgique), le CCO (Villeurbanne), Quai de Scène (Bourg lès Valence), Faubourg26 (Saillans)

Proposé par le Shadok

Où : Salon (rez-de-chaussée)

commentaires

rur 2020 #le cabaret des robots

Publié le 4 Avril 2019 par Anaïs BERNARD dans spectacle, performance, théâtre

rur 2020 #le cabaret des robots

Jeudi 11 avril 2019
20h30
Le Cube
20 cours Saint-Vincent
92130 Issy-les-Moulineaux
01 58 88 3000

Résumé :
Une troupe d’acteurs de 2020, confrontée à des difficultés, s’apprête à interpréter une adaptation musicale contemporaine de R.U.R. de Karel Capek, malgré de fortes tensions. Cette pièce raconte comment les robots androïdes de la firme Rossum’s Universal, fabriqués en masse pour libérer les hommes du travail, prennent peu à peu conscience de leur puissance et anéantissent la race humaine. A l’acte IV, alors que seul un savant, prisonnier des robots, survit encore, deux robots découvrent qu’ils s’aiment : un nouveau type d’humanité, fondé sur l’amour, peut alors renaître. Quand s’achève la pièce, alors qu’un consensus s’esquisse sur le rapport entre la société, les robots et les hommes, un coup de théâtre donne un dénouement inattendu au différend du départ entre les comédiens.

Tout public
durée : 1h20

Ecriture, adaptation et mise en scène : Hélène Boisbeau à partir de la pièce R.U.R. (Rossum’s Universal Robots) de Karel Capek, 1920
Assistant mise en scène : Léa Pheulpin

Musique : Jorge Migoya
Chorégraphie : Philippe Bonhommeau
Scénographie et vidéo : Sébastien Sidaner
Lumière : Eric Da Graça Neves

Décors et costumes : atelier de l’ESAT-Théâtre Eurydice

Avec les comédiens de la troupe Eurydice : Stéphane Brunier, Priscillia Guillemain-Pain, Laurent Muljar, Anna Peneveyre, Rovnic Pengame, Gabriel Xerri, Felipe Zarco

commentaires

PHŒNIX - Un dialogue dansé sous l’œil des drones

Publié le 2 Avril 2019 par Anaïs BERNARD dans spectacle

PHŒNIX - Un dialogue dansé sous l’œil des drones

PHŒNIX
CIE SHONEN, ERIC MINH CUONG CASTAING
Arts de la ScèneDanse
Vendredi 12 Avril 2019 - 20:30


Présentation
Dès 14 ans

Un dialogue dansé sous l’œil des drones.

Pièce chorégraphique pour drones et danseurs, Phœnix confronte l’espace théâtral à la trouble polysémie de ces machines, à la fois objets de loisir et drones de surveillance et de guerre. Connectant en temps réel les danseurs, sur scène, avec d'autres artistes subissant à Gaza la présence permanente des « avions sans pilotes », Phœnix explore, entre l’orient et l’occident, les relations corps-drones dans leurs dimensions physiques et psychologiques.

Exposés au vrombissement incessant des drones (« gros bourdon » ou « bourdonnement », selon la terminologie anglo-saxonne), les danseurs habitent une scène tout à tour sensible, terrain d’opérations ou fenêtre sur le monde. L’espace théâtral s'ouvre sur une autre réalité, un autre vécu sous les drones, à Gaza, évoquant l’asymétrie des conflits actuels qui impliquent l’occident et les puissances productrices de drones, et les pays où ils sont envoyés.

Phœnix a été créé par la Cie Shonen, en collaboration avec des artistes palestiniens vivant à Gaza. La pièce accueille notamment une oeuvre vidéo réalisée par le collectif de breakdancers Myuz GB Crew, qui pratique le « parkour » acrobatique dans l’espace urbain, à Gaza.

 

Distribution / Credits
50 min

Pièce chorégraphique pour drones et danseurs

Conception & chorégraphie : Eric Minh Cuong Castaing avec les danseurs Nans Pierson, Jeanne Colin, Kevin Fay, Mumen Khalifa & le collectif Myuz GB Crew
Robotique drone : Thomas Peyruse, Scott Stevenson
Musique originale : Grégoire Simon & Alexandre Bouvier
Vidéo : Pierre Gufflet, Julien Léo David
Lumière : Sébastien Lefèvre & Julien David
Dramaturgie & aide à la conception : Marine Relinger
Collaboration artistique : Alessandro Scarrioni, Pauline Simon.

PRODUCTION

Coproduction : Ballet National de Marseille ; Festival de Marseille ; Pôle Arts de la Scène - Friche la Belle de Mai ; Charleroi danse, Centre Chorégraphique de Wallonie – Bruxelles ; ViaDanse-CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort ; Institut Français du Liban ; Tanzhaus nrw – Düsseldorf ; Centre d’arts visuels 2 angles à Flers ; Hellerau – European Center for the Arts Dresden ; CCN de Créteil et du Val-de-Marne
Compagnie Käfig direction Mourad Merzouki dans le cadre de l'Accueil Studio
Avec le soutien de la DRAC Provence-Côte d'Azur, de l'Institut français à Paris et de la Ville de Marseille, du Fonds Transfabrik - Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant
Avec la participation du DICRéAM, du groupe de la Caisse des dépôts et Consignations, de la Fondation Hope à Gaza et le prêt studio des Laboratoires d’Aubervilliers.


Tarifs
hors ciné-concert & jeune public
Plein -  22€
Réduit (1)  - 16€
Moins de 12 ans - 12€
Carte Grand Bain - 11€
Carte Petit Bain  - 6€

commentaires

ACQUA ALTA

Publié le 1 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans spectacle

ACQUA ALTA

Un parcours dans l'imaginaire de l'eau, avec un spectacle, un livre pop-up augmenté et une expérience en réalité virtuelle.

Acqua Alta raconte une histoire. Une femme, un homme, une maison. Un quotidien absurde et cousu de discorde. Mais un jour de pluie, la vie chavire : la montée des eaux engloutit la maison dans une mer d’encre. La femme glisse et disparaît. D’elle il ne reste que les cheveux. Vivants. C’est l’histoire d’une catastrophe, particulière et universelle. C’est l’histoire d’une perte et d’une quête. C’est l’histoire de la peur de l’étrange et de l’altérité, et de son apprivoisement.

Nous avons imaginé trois variations de cette histoire, en utilisant trois formats singuliers :
Acqua Alta – Noir d’encre : un spectacle de théâtre visuel, mêlant danse et images numériques vivantes ; Acqua Alta – La traversée du miroir : un livre dont les dessins et les volumes en papier forment les décors de l’histoire visible en réalité augmentée ; Acqua Alta – Tête-à-tête : une expérience en réalité virtuelle où l’une des scènes est vécue de façon immersive dans un casque individuel.

Le parcours proposé au spectateur est fait de ces trois expériences qui entrent en résonance.

 

Date: 5 mars 2019
Horaire: 20h30   
Lieu: Espace Jean Legendre
         Place Briet Daubigny - rue du Général Koenig
        60200 Compiègne
Tarifs: de 13 À 22€

commentaires

Robots, par le collectif les particules

Publié le 20 Janvier 2019 par Anaïs BERNARD dans spectacle, conférence

Robots, par le collectif les particules

Robots
collectif les particules
Jeudi 24 janvier
20h30

Durée ajustable entre 45 min et 1h15 / Tout public

Conférence automatisée sur les robots et les intelligences artificielles. Pour deux humains et un robot.
Nous sommes en pleine robolution.

Il est grand temps de se poser les bonnes questions concernant les robots et les intelligences artificielles :
Est-ce que la guerre contre les robots est inévitable ? La robotique est-elle un remède à la solitude ? La mécananthropie imposée à Dark Vador a t-elle été source de discrimination pour lui ? Est-ce que les robots pourront toucher les allocs ? Cette liste de questions, par ailleurs non-exhaustive, dresse des problématiques brûlantes.

Armés de solides références, piochées tout autant dans la pop-culture et la science-fiction (Terminator, Asimov, Battlestar Galactica, Wall-E…) que dans des documents scientifiques (rapport de l’Union Européenne sur la robotique, préconisations de comités d’éthique…), nous nous attèlerons à trouver les meilleures réponses (nos meilleures réponses !) à toutes ces interrogations suscitées par l’arrivée tonitruante des robots et des IA.

Et puisque nous rêvions de partager la scène avec un robot, nous avons invité un Turtlebot à prendre part à cette vraiment-fausse-vraie-faussement-vraiment-vraie conférence. Peut-être un peu moins dégourdie que la Réplicante de Blade Runner – surement moins sexy aussi – notre Turtlebot n’en reste pas moins un.e – nous ne sommes pas sûr de son sexe mais nous penchons plutôt pour une fille – partenaire idéal.e dans cette quête de réponses dont l’Humanité a besoin.

Cette robolution nous interroge.

Une remarque en passant : dans notre société actuelle, ne sommes-nous pas déjà tous des robots ? Voyons si nous osons répondre à cette question. Si nous ne le faisons pas, c’est que le programme qui gère notre intellect est vraiment bien foutu. Et que c’est notre Turltebot qui maîtrise le monde.

Idée originale et jeu : Raphaël Gouisset et Aurélien Serre
Regard extérieur et régie robotique : Marion Lechevallier
Ingénieur robot : Cyrille Morin
Régie générale : Benoit Bregeault


Le collectif animera un atelier dans le cadre de la programmation de ce spectacle le samedi 26 janvier.

 

Le Cube
20 cours Saint-Vincent
92130 Issy-les-Moulineaux
01 58 88 3000

commentaires

Devant Le Son - Expérience De Théâtre Immersif

Publié le 11 Janvier 2019 par Anaïs BERNARD dans Arts vivants, spectacle

Devant Le Son - Expérience De Théâtre Immersif

« Devant le son » c'est une rêverie électronique qui vous invite à lâcher prise. Au travers d'évocations sensibles, trois voix et un DJ vous entraînent dans un monde baigné de basses profondes, fait de muscles qui se tendent, de réminiscences poétiques, d'utopie et de résistance. Davantage qu'un spectacle, une expérience à vivre : une façon de retrouver cette liberté qui nous vient de l'enfance et s'éveille dans la danse, la musique et la rencontre.

On est dans les bois ou sur les pistes d'un aérodrome. On est 80000 à danser seul. Devant le mur de son il y a Benko, une vraie tête de con selon l'expression consacrée, collé aux enceintes comme un papillon à une ampoule. Il y a aussi Manu, distant, radical à sa manière froide et intransigeante. Et il y a Angèle qui deale des médicaments, en équilibre sur la corde raide des souvenirs et des hallucinations.

Dates à réserver:

  • Vendredi 25 janvier 2019, 20h00;
  • Vendredi 15 février 2019, 20h00;
  • Vendredi 1 mars 2019, 20h00.
commentaires

Le doux, le caché, le ravissement

Publié le 10 Janvier 2019 par Anaïs BERNARD dans spectacle

Le doux, le caché, le ravissement

Le doux, le caché, le ravissement est une exploration poétique autour de la main ; un questionnement sur l’intelligence du bout des doigts et sur le temps de l’instant. Installé dans des transats vibrants au cœur d’un dispositif sonore et visuel immersif, le public est invité à s’abandonner à une expérience sensorielle inédite.

La main figure parmi les premiers signes que l’homme a laissé de lui même. 35 mille ans avant notre ère, déjà, des hommes laissèrent l’empreinte de leurs mains sur les parois d’une grotte, quelque part dans les Pyrénées. La main n’est-elle pas ce par quoi l’Homme touche, saisit et façonne le monde ? Sans l’usage de ses mains serait-il seulement devenu Homme ?

Serge De Laubier, compositeur et inventeur du méta-instrument, nous livre à travers ce concert immersif la quatrième et dernière version de son instrument numérique. Allongé sur un transat, le spectateur vit une expérience singulière où l’image et le son sont intimement mêlés.
Les textes interprétés par Cyrille Bosc deviennent une matière qui se mélange au son, à la musique et à l’image. Il s’agit de ne pas dissocier le sens et le sensible. Les cinq doigts de la main et les cinq sens sont sollicités pour nous emmener dans un voyage qui nous transporte au-delà de notre perception fragmentaire.


PRELUDES
Les samedis, deux heures avant chaque spectacle, l’ensemble du dispositif et le théâtre seront ouverts afin que le public déambule et explore par lui-même l’installation performative Six Préludes pour écouter voir du bout des doigts. Pendant ce laps de temps, il y aura la possibilité de faire des interviews, de 15 à 20 minutes, pour l’Appel à tes mains. La main des interviewés sera ensuite moulée dans le but d’enrichir notre manothèque.


SERGE DE LAUBIER
Compositeur, chercheur et musicien, Serge de Laubier fonde PUCE MUSE avec lequel il co-invente le Processeur Spatial Octophonique (brevet n°8600153). Il est aussi concepteur du Méta-Instrument et l’auteur des logiciels MIDI Formers (© INA-GRM) qui ont reçu le premier prix au Concours International de logiciels musicaux de Bourges 1996. Il a obtenu plusieurs récompenses notamment le FAUST d’OR 1992, le Grand Prix du Festival Vidéo Art de Locarno 1994, le 1er prix de composition du concours international de Bourges 1995, le prix spécial du jury au SATIS 2001. Ses dernières créations mêlent étroitement musique, images et nouvelles technologies. Elles ont souvent un caractère événementiel et monumental. Elles ont été jouées dans des cadres prestigieux comme : La Coupe du Monde Rugby 2011, Chalon dans la rue 2011, Nuit blanche 2010, Transitarte 2009 à San José Costa Rica, Bains Numériques 2008 à Enghien - les - Bains , Festival international de rue d’Aurillac 2007, Jeux méditerranéens d’Almeria 2006, pour l’année de la physique 2005, etc…

CYRILLE BOSC
Comédien depuis 1979 / Sculpteur depuis 1999 (travail du métal)
Cyrille Bosc a débuté sa carrière de comédien en 1979 au théâtre avec Richard Demarcy et a notamment travaillé avec Ariane Mnouchkine (Théâtre du Soleil (80-84), Maurice Béjart, ( Théâtre de l’ancienne Belgique, Théâtre du Rond-point) Lucian Pintilié (Théâtre de la ville)… il a participé à la création de diverses compagnies indépendantes (groupe Beaux-Quartier, Tako-Age Théâtre pour lesquelles j’ai réalisé plusieurs mises en scène et / ou scénographies).
En tant que formateur, il a animé de nombreux ateliers aussi bien à l’université (Paris VII Jussieu, Paris VIII, Nanterre) que dans des institutions théâtrales,(théâtre F. Gémier d’antony, c.c. d’Orly Aragon-Triolet) en collège, primaire, L.E.P. à l’école du « Sapajou » (Montreuil).
Depuis 1999, il mène parallèlement une activité professionnelle de sculpteur (travail du métal) avec plusieurs expositions à Paris et en province.

 

COMPAGNIE LA NEF - PUCE MUSE
Les jeudis 10 et 17 janvier 2019 spectacle à 14h
Les vendredis 11 et 18 janvier 2019 spectacle à 11h et à 19h
Les samedis 12 et 19 janvier 2019 parcours interactif à partir de 17h, spectacle à 19h
Tout public
Durée : 1h
Tarifs : 10€ tarif plein / 7€ pantinois, chômeurs, étudiants, carte Nef / 3€ minima sociaux, enfants de moins de 10 ans

 

Direction artistique, conception musicale, méta-Instrument : Serge de Laubier
Mise en scène : Jean-Louis Heckel
Texte et conception dramaturgique : Jean-Louis Heckel, Serge de Laubier et Catherine Hospitel
Jeu : Cyrille Bosc
Scénographie : Catherine Hospitel
Lumière : Philippe Sazerat
Production : Puce Muse et La Nef - Manufacture d’utopies
Soutien : DRAC Île de France, SPEDIDAM, SACEM, ECM Le Chaplin

commentaires

Manipulation

Publié le 9 Janvier 2019 par Anaïs BERNARD dans spectacle, Arts vivants

Manipulation

Manipulation est le troisième opus d’un triptyque qui prend place dans le manifeste Sons Espaces Mouvements développé par Hervé Birolini et Aurore Gruel. Une création qui tente de dépeindre les corrélations de recherche entre un compositeur et une danseuse chorégraphe dans un esprit résolument in-disciplinaire. Dans un environnement noir et blanc, trois entités aveugles et sans visage sont les membres d’un organisme. Ils répondent aux injonctions d’un système qui commande chacune de leur action et dicte chacun de leur mouvement. Manipulés et manipulant, sujets et objets d’expériences, ils sont les parties d’un ensemble auquel ils sont attachés de manière vitale. Tout semble fonctionner selon une mécanique efficace et réactive : stimulation/réaction.

 

Aurore GRUEL : Artiste Chorégraphique
Lucile GUIN : Artiste Chorégraphique
Alexandre LIPAUX : Artiste Chorégraphique
Hervé BIROLINI : création musicale, interprétation live
Mathieu Chamagne : dispositif vidéo, vidéolight
Administratrice de Production : Aurélia COLENO MOUROT
Diffusion :  Julie GOTHUEY

 

Danse: MANIPULATION
Créatin de: Aurore Gruel & Hervé Birolini
2019

◪ Tarifs : 10 / 16 €
◮ Arsenal - Studio du Gouverneur (Metz, FRANCE)
◈ Durée : 55 min

Dates:

  • Jeudi 10 janvier, 20h00 à 21h00;
  • Vendredi 11 janvier, 20h00 à 21h00.

Ballotté, manipulé, automatisé, l’homme perd peu à peu la notion de son être.

Vaclav Havel

Manipulation
commentaires
1 2 3 4 > >>