Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

festival

Ars Electronica Festival 2021

Publié le 25 Août 2021 par Anaïs BERNARD dans Festival, festivals

Ars Electronica Festival 2021

ARS ELECTRONICA
FESTIVAL POUR L'ART, LA TECHNOLOGIE, LA SOCIÉTÉ
8 au 12 septembre 2021

Arrivés dans la troisième décennie du 21e siècle, c'est-à-dire à un moment où on nous a promis des voitures autonomes, des taxis volants, la prospérité mondiale et bien plus encore, lorsque nous les avons souhaités ou que nous avons eu peur de tout qu'à un moment où le discours sur la transformation numérique est plus fort mais aussi plus confus que jamais, il est temps de repenser les fondements du monde numérique - ou ce que nous croyons être le monde numérique.

Ce qui a commencé comme une «technologie d’outil» est devenu une «technologie culturelle» centrale et transformatrice; ce qui a été développé comme environnement de travail est devenu un habitat social qui abrite plus de 4 milliards de personnes; et ce qui a commencé comme un échange amusant et inoffensif de banalités quotidiennes et de photos de chats est maintenant un champ de bataille politique ...

Mais comment nous y faisons face, comment nous nous préparons à son impact ultérieur, comment nous pensons à son cadre social, économique et politique n'a pas changé, et les changements que nous constatons sont encore trop hésitants et trop lents. Que cela nous plaise ou non, la transformation numérique n'est pas seulement une phrase rhétorique attrayante; il s'agit de définir la réalité. Le fait que les déficits susmentionnés soient évidents et nous causent un inconfort considérable est l'une des expériences déterminantes des verrouillages pandémiques actuels.

Un nouveau pacte numérique - sommes-nous prêts et capables d'agir?
De nouveaux accords sont réclamés partout ces jours-ci, ce qui témoigne d'une prise de conscience croissante de l'inévitabilité du changement. Mais c'est probablement aussi le signe de notre aspiration à des solutions faciles, de l'espoir finalement naïf que quelques négociations et accords suffiront à remettre les choses en équilibre.

Alors à quoi pourrait ressembler un nouvel accord et qu'entend-on par «accord» dans ce contexte? Rien ne sortira du nouvel accord numérique si nous ne le voyons que comme un exercice rapide de marchandage de chevaux, si nous ne voulons négocier que quelques avantages pour nous-mêmes. Ce n'est pas non plus un accord que n'importe qui peut négocier pour nous, car un aspect crucial du «New Digital Deal» est la question de savoir «comment allons-nous y faire face?» - en d'autres termes, la question des options d'action et de la capacité d'agir.

Comment pouvons-nous «réparer» le monde numérique, maîtriser nos problèmes et en même temps empêcher les avancées de plus en plus évidentes de puissantes forces politiques? Quelles compétences et expertise cela nécessiterait-il? Où et comment pourrions-nous acquérir ces compétences et où et comment former les experts nécessaires? Quels rôles jouerons-nous dans le processus?

Deal vient de diviser * et A New Deal signifie redistribuer les cartes!
Quarante-deux ans après sa fondation, au cours de la deuxième année de la pandémie de Covid, alors que la numérisation de notre monde s'est intensifiée avec les espoirs et les peurs que nous y attachons, Ars Electronica se tourne également vers ses propres racines.

Suivant le modèle à succès de l'année dernière, le Festival pour l'art, la technologie et la société deviendra un point d'ancrage mondial. Une plate-forme pour des personnes engagées qui voient l'avenir, non pas comme un aperçu de la boule de cristal des entreprises technologiques, mais comme la responsabilité de notre temps et qui ont commencé à accepter cette responsabilité, en tant qu'activation sociale et autonomisation, comme source d'analyse, de correction et pensée et action alternatives.

Et donc, une fois de plus, Ars Electronica dans les jardins de Kepler sera un festival en réseau mondial soutenu conjointement par plus d'une centaine de partenaires.

Parce qu'il ne suffit pas de regarder par-dessus les clôtures du jardin - nous réseautons, ouvrons et partageons nos jardins en tant que lieux d'idées, d'inspirations, d'impulsions stimulantes et de modèles.

commentaires

Festival du Rendez-Vous des Futurs

Publié le 21 Avril 2021 par Anaïs BERNARD dans Festival, festivals

Festival du Rendez-Vous des Futurs

Festival du Rendez-Vous des Futurs
L’IMAGINATION AU DÉFI DU RÉEL : CRÉATION, ACTION !
A contexte exceptionnel, événement exceptionnel ! Plus que jamais, se projeter dans un avenir désirable est un enjeu sociétal majeur, c’est pourquoi Le Cube accueillera les 5 et 6 mai prochains le Festival du Rendez-Vous des Futurs (“RDVF”) en partenariat avec Usbek & Rica.

Pendant deux jours, 45 personnalités expertes d’horizons divers (scientifiques, artistes, écrivains, philosophes, youtubers, entrepreneurs, etc.) échangeront en ligne et en direct autour de sujets d’innovation et de création pour penser demain.

Le Festival du RDVF s’organise cette année autour de cinq grandes questions :

  • La créativité numérique au cœur de l’innovation pédagogique
  • Les médias du futur, nouveau paradigme d’information
  • Le nudge et les neurosciences au service du bien commun
  • L’Econologie, pour mettre la nature au cœur de l’économie
  • Les nouveaux imaginaires, pour défier l’impossible


Pour voir la programmation complète, allez au lien ci-dessous.


10 ans de Rendez-Vous des Futurs avec 200 personnalités phares
Avec plus de 130 émissions et 200 invités tels que Jérémy Rifkin, Etienne Klein, Cynthia Fleury, Joseph Stiglitz, Julia Cagé, Cyril Dion, Alain Ducasse, Claudie Haigneré, Le Rendez-Vous des Futurs s’est imposé depuis 2010
comme un média à part qui privilégie le dialogue, l’imaginaire et la nuance. Cette émission co-animée par Eloi Choplin, Directeur de l’écosystème Triple C, et Nils Aziosmanoff, Président du Cube, nous invite à poser un regard critique sur le monde et à une stimulante exploration des possibles, un déf à l’imagination.

Co-production
Parrainé par Joël de Rosnay, ce projet collaboratif lancé en 2010 par Le Cube, Triple C et JD2, s’articule autour d’émissions interactives filmées en public (au Cube) et diffusées en direct puis en replay sur le web et les réseaux sociaux.

Découvrir les émissions des Rendez-Vous des Futurs.

commentaires

Table-ronde - Vitrine ELEKTRA Montréal de la création numérique

Publié le 25 Mars 2021 par Anaïs BERNARD dans Festival, Conférence confinée, festivals

Table-ronde - Vitrine ELEKTRA Montréal de la création numérique

Dans le cadre de la première édition virtuelle de la "Vitrine ELEKTRA Montréal de la création numérique", HACNUM organise la table-ronde en ligne "Echange franco-québécois autour des industries culturelles et créatives", le mercredi 31 mars 2021, à partir de 18h30.


Nous vous proposons le temps de cette table ronde, d'assister à un échange entre professionnels français et québécois autour des environnements des industries culturelles et créatives, ainsi que des nouvelles dynamiques et perspectives que celles-ci peuvent créer pour les professionnel.les de la culture.


Nous avons le plaisir d'avoir autour de cette table-ronde :
- Marialya Bestougeff, Directrice de l'innovation au CENTQUATRE (FR)
- Evelyne Drouin, Fondatrice et Directrice Générale de GenieLab (QC)
- Laurent Duret, Co-Président de PXN, association des producteurs nouveaux médias indépendants (FR)
- Gonzalo Soldi, Directeur de création et Co-fondateur de HUB Studio (QC)
- Alain Thibault, Directeur général et artistique de ELEKTRA (QC)


Cet événement est organisé par HACNUM, ELEKTRA Montréal, le festival ZERO1 et CHRONIQUES, la biennale des imaginaires numériques.
Accueilli par les Francofolies de La Rochelle.


Venez nombreux sur Zoom pour assister à ces échanges !
Pour accéder lien disponible sur Facebook et sur la page ci-dessous.

commentaires

Festival Zéro 1 / arts hybrides et numériques

Publié le 24 Mars 2021 par Anaïs BERNARD dans Festival, festivals, lieux & festivals

Festival Zéro 1 / arts hybrides et numériques

FESTIVAL ZERO1
30 MARS - 4 AVRIL 2021
Festival des arts hybrides et cultures numériques

Le Festival ZERO1, organisé par les étudiant·e·s du Master 2 DPAN de La Rochelle Université, allie les arts numériques et le patrimoine rochelais.
Depuis 6 ans, le festival installe des expositions, des conférences, des ateliers mais aussi des expériences numériques au service de l’art dans les lieux phares de La Rochelle (Les Tours, La Coursive, La Chapelle des Dames Blanches, le Centre Intermondes, Le CCN, …).

Ouverte à tou·te·s et GRATUITE, cette manifestation s'installe progressivement comme un rendez-vous incontournable pour les habitants mais aussi pour les visiteurs qui cherchent à mieux comprendre cette culture numérique qui nous entoure.

La programmation est à découvrir en ligne.

commentaires

Les Ailleurs - LE FESTIVAL QUI EXPLORE L'IMMERSION

Publié le 23 Mars 2021 par Anaïs BERNARD dans Festival

Les Ailleurs - LE FESTIVAL QUI EXPLORE L'IMMERSION

Le VR Arles Festival, en écho à un monde en pleine mutation, devient 𝐋𝐞𝐬 𝐀𝐢𝐥𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬. Retrouvez le festival qui explore l'immersion à la Gaîté Lyrique, à Paris, du 06 avril au 11 juillet 2021.

Réalité virtuelle, augmentée, spatialisation sonore, écrans interactifs, que racontent ces nouvelles technologies du virtuel sur notre époque ?

En compagnie des artistes, auteur.e.s et penseur.e.s qui défrichent ces nouveaux médiums, Fisheye s’associe à la Gaîté Lyrique pour proposer un nouveau rendez-vous dédié aux expériences immersives. Augmenter ses perceptions, s’immerger dans des paysages sonores, faire corps avec des nouveaux récits, le public de la Gaîté Lyrique découvrira une sélection des meilleures expériences immersives et multi-sensorielles mondiales, dans un nouvel espace dédié aux écritures immersives. La programmation, réalisée en partenariat avec Fabbula, articule une exposition d’œuvres numériques, des ateliers de découverte et des animations à destination de tous les publics, explorant l’immersion sous toutes ses formes.


DIX ŒUVRES NUMÉRIQUES EN COMPÉTITION :
Les dix œuvres numériques programmées dans le cadre du festival font se croiser dispositifs multi-sensoriels et technologies immersives : réalité virtuelle ou augmentée, spatialisation sonore ou écrans interactifs. Elles concourent pour remporter le grand prix du festival : 10 000 euros !
➡ Vous êtes auteur.e d’une œuvre immersive ? Participez à l’appel à projets pour faire partie de l’exposition 2021 !


PROGRAMMATION :
En plus de l’exposition permanente, Les Ailleurs propose : des performances artistiques, retransmises sur Twitch et Youtube Live ; un cycle de conférences intitulé “Les Rencontres du Virtuel” sur l’actualité de la création immersive ; des concerts physiques et virtuels ; des masterclass et des performances de VJ-ing ; des ateliers DIY pour les 5-12 ans avec Capitaine futur.
➡ La programmation complète sera dévoilée lors de la conférence de presse du festival le mercredi 10 février 2021 à 9h à la Gaîté Lyrique.


INFO PRATIQUES :
📅 Du 6 avril au 11 juillet 2021
📍La Gaîté Lyrique, 3bis Rue Papin, 75003 Paris
🚇 Réaumur-Sébastopol / Arts et Métiers


PLUS D'ACTUALITÉS :
Avec Fisheye Magazine, Les Rencontres de la photographie, Arles et Ma Banque BNP Paribas et La Gaîté Lyrique.
-
Psssst... À Arles l’été prochain, Les Rencontres de la photographie, Arles présenteront avec Fisheye Magazine la résidence d'écriture, organisée avec l'INSTITUT FRANÇAIS et le soutien de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui se tiendra comme toujours fin août 2021.

commentaires

Festival à Corps

Publié le 18 Mars 2021 par Anaïs BERNARD dans Festival, festivals, Arts vivants

Festival à Corps

À Corps a de la ressource, À Corps veut exister à tout prix et, malgré la contrainte, s’adressera aussi au grand public ! Le festival se tiendra du 25 mars au 11 avril 2021.
Les rencontres professionnelles auront bien lieu, réaménagées pour les professionnels du spectacle, les chercheurs universitaires et des étudiants dans le cadre d’un parcours d’enseignement artistique.
Si les spectacles sur scène demeurent inaccessibles au grand public, l’équipe du festival a imaginé, avec les artistes et étudiants, mille façons afin que chacun puisse profiter de son exubérance et de ses visions du corps contemporain.
De fait, plusieurs spectacles ont été captés et seront disponibles gratuitement sur notre site et nos réseaux sociaux. Nous avons aussi imaginé toute une série de délicieuses « capsules » filmées dans différents lieux de notre ville, amicales démonstrations des artistes et des étudiants à votre égard. Peut-être les croiserez-vous au coin d’une rue…
Vous voulez danser ? Soyez attentifs et guettez les échauffements de danse proposés en ligne par des artistes du festival, ainsi que les vidéos envoyées par les étudiants prévus mais empêchés de voyager.

 

 

commentaires

Festival Videoformes 2021

Publié le 11 Mars 2021 par Anaïs BERNARD dans Festival, festivals

Festival Videoformes 2021

VIDEOFORMES 2021
| 36ème Festival International d'Arts Numériques
| Clermont-Ferrand
FESTIVAL: 18.03 > 21.03
EXPOSITIONS 

VIDEOFORMES est un Festival International d’Arts Numériques proposant au public des expositions, des projections, des performances, des interventions dans l’espace public, des projets en Réalité Virtuelle, des rencontres avec les artistes et des débats sur des thématiques élargies aux industries créatives et aux évolutions sociétales liées au numérique.

 

commentaires

Afropixel - POUVOIR AUX COMMUNS

Publié le 3 Mars 2021 par Anaïs BERNARD dans Festival, festivals, lieux & festivals

Afropixel - POUVOIR AUX COMMUNS

POWER TO THE COMMONS // POUVOIR AUX COMMUNS
du 10 mars – 10 avril 2021

Regards croisés depuis les suds, quels usages des technologies et de l'art, pour construire des futurs en commun : 3 agoras, 1 exposition de 12 artistes, 2 résidences et 2 ateliers
Evénement de référence dans le domaine des technologies alternatives sur le continent africain, le festival Afropixel ouvre via l'art, des réflexions sur les technologies, dans le but d'aborder les questions éthiques, sociétales et philosophiques qu'elles soulèvent, à travers résidences, débats, performances, expositions et ateliers.


Dans le contexte pandémique qui nous affecte, la notion de Commun, abordée depuis 2012 par Kër Thiossane à travers les technologies libres et l'art, prend aujourd'hui tout son sens. Plus que jamais, la défense et la préservation des biens communs devient une lutte collective dans laquelle les artistes et les intellectuels ont un rôle essentiel à jouer. Ainsi, cette huitième édition nous invite depuis les suds à se poser la question de comment s'approprier les technologies pour agir localement en ouvrant la fenêtre à des futurs communs.


Restés connectés, toutes les infos prochainement !
Un événement soutenu par :
@wallonie.bruxelles.international
@prohelvetia.johannesburg
@institutfrancais.dakar
@VilledeDakar.sn
@goetheinstitutsenegal
@Dakar-Ville-Cr%C3%A9ative-de-lUNESCO-239302350069134
@stichtingdoen
@artscollaboratory

Le corona a révélé l'importance du retour aux communautés, à leurs mémoires et à leurs connaissances, à leur intelligence collective. Elle a mis en évidence le caractère essentiel de la solidarité entre les humains, mais aussi avec les êtres vivants avec lesquels nous coexistons.

Achille Mbembe

commentaires

Festival Hors Pistes #16

Publié le 30 Janvier 2021 par Anaïs BERNARD dans Festival

Festival Hors Pistes #16

Festival Hors Pistes
16e édition, à suivre en intégralité en ligne
du 1er février au 14 février 2021
L'écologie des images
Exposition | Films | Rencontres-performances
Du climat aux écrans, les désordres planétaires changent notre culture visuelle. 

Durant quinze jours, le festival Hors Pistes convie cinéastes, artistes et chercheurs pour alerter les regards et entrevoir d'autres avenirs. 

 

Peut-on imaginer et pratiquer une écologie des images ?

Peut-on, aux images conquérantes, substituer des visions d’artistes en forme de présages, attachées à alerter sur les dangers et les possibles d’une transformation planétaire dont les effets sont encore à venir ?

 

Ces questions traverseront la 16e édition de Hors Pistes, festival dédié à explorer toutes les formes de l’image en mouvement, et à rencontrer celles et ceux qui en font la matière de leur création, de leur pensée et de leur écriture.

Kelly Reichardt au cinéma, Vinciane Despret en philosophie, Jérôme Bel dans le champ de la danse contemporaine, Hito Steyerl ou Nicolas Gourault dans celui des arts visuels, Philippe Descola en anthropologie des images, et bien d’autres encore guideront nos regards et nos pas.

Suivez tout le festival en ligne
où que vous soyez... 
• visite virtuelle de l'exposition
• films suivis de rencontres en ligne
• rencontres-performances filmées

 ...et au moment où vous le souhaitez
• exposition en continu
• film chaque soir, à 19h
• nouvelles rencontres-performances chaque jour, à 11h et à 17h30, ou en replay

commentaires

Les Utopiales, Festival international de Science-Fiction 2020

Publié le 15 Octobre 2020 par Anaïs BERNARD dans Festival

Les Utopiales, Festival international de Science-Fiction 2020

Plus que jamais, la science-fiction décode notre réalité...

Les Utopiales,
Festival international de Science-Fiction
Du jeudi 29 octobre au dimanche 1er novembre 2020

 

Vocation
Une vocation ambitieuse
Fortes du patrimoine laissé par Jules Verne et du passé surréaliste de Nantes, les Utopiales se sont installées dans le paysage culturel nantais au tout début du nouveau siècle, en l’an 2000. Dès sa création, le festival s’est donné pour objectif de faire découvrir au plus grand nombre le monde de la prospective, des technologies nouvelles et de l’imaginaire. Nous sommes convaincus que sous couvert de rêve et d’évasion, la science-fiction est un puissant outil de pédagogie d’exploration du réel.

Un concept original
Littérature, sciences, cinéma, bande dessinée, expositions, jeux de rôles, jeux vidéo et pôle asiatique : depuis 19 ans, la programmation pluridisciplinaire des Utopiales fait cohabiter les univers de la science et de la science-fiction. Après plus de 600 films projetés, 2000 auteurs, dessinateurs et chercheurs invités et près de 170 expositions et installations artistiques programmées, cette singularité fait du festival nantais un événement incontournable du genre en Europe et outre-Atlantique.

Explorer, débattre, rêver
Les Utopiales réunissent des scientifiques, chercheurs, écrivains, scénaristes, dessinateurs, réalisateurs et tous ceux qui, jour après jour, façonnent des mondes fabuleux à partir de fragments de réel, pour en faire de véritables  expériences de pensée, invitations à cultiver notre curiosité et notre imaginaire pour renforcer notre ouverture au monde et nous permettre de devenir pleinement acteur de son évolution future.

 

Alex alice signe l’affiche de la 21e édition des utopiales !
Né en 1974, Alex Alice est l’un des auteurs de bande dessinée les plus doués de sa génération. Il connaît un succès immédiat au tournant des années 2000 avec une série devenue mythique, Le Troisième Testament. Son ambitieux projet Siegfried, inspiré de l’opéra de Wagner, lui vaut le Spectrum Gold Award, référence mondiale de l’illustration fantastique. Après plus d’un million d’albums vendus, traduits dans une vingtaine de langues, Alex Alice n’hésite pas renouveler son style avec sa nouvelle série tout-public, Le Château des étoiles, au succès immédiat. Entièrement réalisées à l’aquarelle, ses pages évoquent à la fois les illustrations de Jules Verne et le souvenir enchanté de voyages de jeunesse dans les châteaux de Bavière…

Pour la création de l’affiche du festival, nous demandons à chaque illustrateur de s’inspirer de la Ville de Nantes et du thème retenu de l’édition. Pour 2020, « Traces »…

la vision de l’illustrateur sur le thème des utopiales 2020
« Quand je retrace mon parcours, il me semble que pour partie il remonte jusqu’à Nantes. Jusqu’aux bords de la Loire, dans les pas de Jules Verne. Là où les bateaux en partance pour des mers lointaines ont créé sa vocation, qui devait en susciter bien d’autres. Ce sont ces traces que j’évoque ici, et celles du pont transbordeur dont il ne reste aujourd’hui que le souvenir. La Lune, elle, est toujours là qui porte peut-être les traces les plus célèbres de l’histoire de l’humanité. Traces lunaires qui elles aussi doivent sans doute beaucoup à l’inspiration du vénérable Jules, dont les Utopiales célèbrent toujours forcément un peu l’héritage… »

commentaires
1 2 > >>