Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Articles avec #actualite catégorie

Bonne année 2020

Publié le 1 Janvier 2020 par Anaïs BERNARD dans actualite, actualité

Bonne année 2020

En cette nouvelle décennie, Corps en Immersion vous adresse tous ses vœux dans nos réalités multiples.

commentaires

Bonnes fêtes de fin d'année 2019

Publié le 25 Décembre 2019 par Anaïs BERNARD dans actualite, actualité

Bonnes fêtes de fin d'année 2019

Corps en Immersion vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année!

commentaires

Des images 3D tactiles et sonores

Publié le 15 Novembre 2019 par Anaïs BERNARD dans actualite, actualité

Des images 3D tactiles et sonores

Des chercheurs du Sussex ont mis au point un appareil qui affiche des objets animés en 3D pouvant parler et interagir avec les spectateurs. Mieux encore, il est possible de le toucher et de l'entendre grâce à l'utilisation d'une bille de polystyrène. 

Une équipe de chercheurs de l'université du Sussex vient de créer le premier hologramme tactile qu'ils ont dévoilé dans un article publié dans Nature. L'un des principaux obstacles aux systèmes d'affichage en 3D a été de trouver un élément physique sur lequel projeter la lumière pour créer l'image. Certains systèmes utilisent la fumée, mais les chercheurs ont innové en utilisant une simple bille de polystyrène.

Le système fonctionne grâce à deux plaques placées en dessous et au-dessus de l'affichage, contenant des grilles de haut-parleurs qui émettent des ultrasons. Ceux-ci créent une poche d'air qui piège la bille en polystyrène qui se trouve alors en lévitation. En manipulant les ultrasons, les chercheurs sont parvenus à déplacer la bille à grande vitesse.


En se déplaçant à une vitesse qui peut atteindre 8,75 mètres par seconde, ou environ 32 km/h, une seule bille de 2 mm de diamètre dessine la forme de l'objet à afficher dans l'air de manière suffisamment rapide pour que le cerveau humain ne perçoive qu'un objet continu. Il est ensuite éclairé par des LED colorés pour produire l'image finale.

De plus, les chercheurs sont parvenus à produire des sons en faisant vibrer la bille en polystyrène. En évitant d'avoir recours à des haut-parleurs intégrés à la base du système, le son provient directement de l'objet et augmente ainsi l'effet de réalisme. Le dispositif utilise également les ultrasons pour créer des effets tactiles en stimulant la peau, donnant l'impression de pouvoir toucher les objets. Les chercheurs indiquent qu'ils pourraient manipuler plusieurs billes simultanément, et ils envisagent une utilisation pour l'impression 3D ou la médecine, afin de manipuler de minuscules gouttelettes sans les toucher.

Très présents dans les récits de science-fiction, les hologrammes en 3D sont désormais techniquement réalisables et pourraient même prochainement arriver dans nos smartphones et tablettes tactiles. Parmi les solutions techniques figure l'accélération laser-plasma qui a l'avantage de créer des hologrammes visibles sous tous les angles. L'année dernière, nous avions déjà parlé du système d'hologrammes par laser de la société japonaise Burton, capable de produire des objets en 3D flottant dans l'air. Chaque voxel (pixel en trois dimensions) composant l'image est un plasma lumineux produit par un laser qui, focalisé par une lentille, surchauffe les molécules d'oxygène et d'azote dans un volume très petit. Ces lasers pulsés travaillent à l'échelle de la nanoseconde.

Or, à cette fréquence, l'énergie du plasma est si élevée qu'elle peut brûler la peau si l'on touche l'hologramme. Mais au Japon, le Digital Nature Group (DNG), une équipe composée de chercheurs des universités de Tokyo, Tsukuba, Utsunomiya et de l'institut de technologie de Nagoya, a trouvé le moyen de produire des hologrammes en 3D que l'on peut toucher et même ressentir. Selon les spécialistes qui s'expliquent dans leur article scientifique à lire sur arXiv, pour que la pulsation laser ne soit pas dangereuse pour la peau, il faut que sa durée soit inférieure à deux secondes. Pour cela, ils ont donc accéléré la vitesse de la projection en passant à des lasers dits femtoseconde (une femtoseconde valant 10-15 seconde).

Le système se compose d'un modulateur spatial de lumière qui dirige les rayons laser à travers une série de lentilles, d'un miroir et d'un scanner galvanométrique pour contrôler avec précision la projection. Une caméra placée à hauteur de l'hologramme détecte les mouvements afin que l'image réagisse au toucher. Les pulsations laser, comprises entre cinquante millisecondes et une seconde, ne provoquent pas de brûlure. Et, lorsqu'un doigt entre en contact avec l'hologramme, le plasma génère des ondes de choc qui produisent une sensation de toucher. Selon le professeur Yoichi Ochiai, qui dirige ce projet, l'effet ressenti serait proche de celui d'un contact avec du papier de verre.

Ces hologrammes 3D ont une résolution de 200.000 points par seconde. Pour le moment, ils sont minuscules puisque leur volume ne dépasse pas les huit millimètres cubes. À l'heure actuelle, il s'agit avant tout de ce que les chercheurs appellent une preuve de concept, illustrant la faisabilité. Pour qu'une telle technologie puisse déboucher sur des applications concrètes, il va falloir augmenter la taille d'affichage -- et par conséquent celle du dispositif de projection -- avec un travail spécifique sur le modulateur spatial de lumière. C'est ce à quoi les chercheurs du DNG disent vouloir s'atteler, sans livrer de feuille de route précise.

Schéma décrivant le dispositif de projection utilisé, ainsi que quelques formes créées par l’appareil. Crédits : Ryuji Hirayama et al. 2019

Schéma décrivant le dispositif de projection utilisé, ainsi que quelques formes créées par l’appareil. Crédits : Ryuji Hirayama et al. 2019

commentaires

1er Forum international : la VR et les institutions culturelles

Publié le 11 Juin 2019 par Anaïs BERNARD dans actualite, actualité, Evenement, evenement

1er Forum international : la VR et les institutions culturelles

Dans le cadre de ses 10 ans, le CLIC France s’associe au Forum des Images pour organiser le premier Forum France Royaume Uni sur la réalité virtuelle et les institutions culturelles. Le Royaume Uni sera l’invité d’honneur de cette journée d’étude qui se déroulera le mercredi 19 juin 2019.

Organisée dans le cadre du 2nd Festival NewImages, cette journée est réservée aux professionnels des institutions culturelles françaises et internationales.


34 INSTITUTIONS ET ENTREPRISES SONT DEJA INSCRITES. ET VOUS ?

Académico de la Universidad de Chile, Atelier des Lumières, Beaux Arts & Cie, Birmingham Museums Trust, Blinkl, Bozar Bruxelles, BPI, Centre des Monuments Nationaux, Cité de l’Architecture, Département des Hauts de Seine, Emissive, Gaité Lyrique, Géomotifs, Lucid Realities, Mission Scan Pyramid, MK2, MNHN, Mosquito, Musée de l’histoire de l’immigration, Musée Départemental Albert Kahn, Musée du Quai Branly Jacques Chirac, Musée d’Orsay et de l’Orangerie, Musée du Louvre, Narrative, National Gallery London, National Palace Taipei, Orpheo, Paris Musées, Philharmonie de Paris, RAF Museum London, RMN-GP, Royal Shakespear company, Ubisoft

Ce forum se déroulera en 3 temps:

  • 9.30 – 13.00: session retour d’usages et pitch nouveaux projets

Avec les interventions des institutions et entreprises françaises suivantes:

Centre des Monuments Nationaux, Emissive, Lucid Realities, Mission Scan Pyramid, MNHN, Musée d’Orsay et de l’Orangerie, Paris Musées, RMN-GP, Ubisoft

Avec les interventions des institutions internationales suivantes:

British Museum, National Museum History London, National Palace Taipei, RAF museum, Science Museum London …

  • 13.00 – 15.00: déjeuner networking
  • 15.30 – 17.30 : visite de 2 lieux culturels parisiens proposant de la réalité virtuelle.

Cette journée se prolongera le 20 juin 2019 par le nouveau marché de financement et de coproduction entièrement dédié à la XR (VR, AR, MR, projets immersifs et interactifs): le XR Financing Market. Une occasion pour les porteurs de projets en développement de rencontrer un large plateau de décideurs internationaux afin de trouver de nouveaux partenaires et financements.

 

Club Innovation & Culture CLIC France
Accueil ACTIVITES LE CLUB MEMBRES RNCI CONTACTS
Copyright © 2018 Club Innovation & Culture CLIC France / Sinapses Conseils

commentaires

Ouverture du 1er Bar robotisé à Strasbourg !

Publié le 29 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans actualite, actualité

Ouverture du 1er Bar robotisé à Strasbourg !

Le premier Bionic Bar d'Europe ouvre officiellement à Strasbourg, aujourd'hui, le Vendredi 29 Mars

Découvrez l'expérience unique des nombreux cocktails proposés par Walter, notre barman robotisé. On vous rassure, il y aura aussi beaucoup d'êtres humains 😉

Plus d'informations à suivre sur cet événement ou sur la page du Bionic Bar. Restez très attentifs ! 

Lieu à venir... 😇

commentaires

Bonne année 2019

Publié le 1 Janvier 2019 par Anaïs BERNARD dans actualité

Bonne année 2019

Corps en Immersion vous souhaite:

  1. Bonheur
  2. Réussite
  3. Virtualité
  4. Émotions
  5. Amour
  6. Santé
  7. Amitié
  8. Joie
  9. Folie
  10. Et tout ce qui pourrait faire de 2019 une année "moins pire" que 2018.
commentaires

Joyeux Noël 2018

Publié le 24 Décembre 2018 par Anaïs BERNARD dans actualité

Joyeux Noël 2018

Corps en Immersion vous souhaite de belles fêtes en cette fin d'année 2018.

commentaires

Date anniversaire - 6 ans

Publié le 13 Décembre 2018 par Anaïs BERNARD dans actualité

Date anniversaire - 6 ans

Corps en Immersion fête aujourd'hui ses 6 ans!

Un grand merci pour votre suivi, vos commentaires et vos encouragements.

commentaires

La Nuit européenne des Musées 2018

Publié le 19 Mai 2018 par Anaïs BERNARD dans evenement, actualité

La Nuit européenne des Musées 2018

La Nuit européenne des musées est l'ouverture exceptionnelle, simultanée et le plus souvent gratuite de musées européens durant une soirée afin d’inciter de nouveaux publics, notamment familial et jeune, à pousser les portes des musées. Elle existe depuis 2005.
C'est aujourd'hui! On en profite donc!
Tous les programmes au lien ci-dessous.

commentaires

AlterEgo, le casque qui lit dans vos pensées

Publié le 14 Avril 2018 par Anaïs BERNARD dans actualité, technologie

AlterEgo, le casque qui lit dans vos pensées

AlterEgo est un système portable, non invasif, développé par une équipe de scientifiques du Massachusets Institute of Technology (MIT). Cette interface cerveau-machine fonctionne en boucle fermée et permet aux humains de converser en langage naturel à large bande passante avec des machines, des assistants d'intelligence artificielle, des services mais également s'appliquer d’un point de vu médical. l pourrait par exemple permettre à des personnes qui n’ont plus de larynx ou qui souffrent d’affections graves liées à la parole de s’exprimer. En connectant le dispositif à un ordinateur équipé d’un synthétiseur vocal, ce dernier serait en mesure de retranscrire les pensées de l’utilisateur à haute voix.

Le dispositif utilise la conduction osseuse (aussi appelé ostéophonie) pour transmettre les informations. Les os du crâne agissent comme vecteur du son par vibration, et ce, jusqu’à l’oreille interne. Cela permet un échange complètement silencieux entre AlterEgo et son porteur. Cette méthode est utilisée pour faciliter le système de calcul du langage naturel bidirectionnel, où les utilisateurs reçoivent une sortie sonore à travers des écouteurs à conduction osseuse sans obstruer les sens physiques de l'utilisateur. Cela permet à un utilisateur de transmettre et de recevoir des flux d'informations vers et à partir d'un dispositif informatique ou de toute autre personne sans aucune action observable, à la discrétion et sans invasion de la vie privée de l'utilisateur.

Les premiers tests réalisés par Arnav Kapur, diplômé du MIT Media Lab et chargé de ce projet, et son équipe sont très concluants. Même si les premières expérimentations étaient assez simples (analyse de la subvocalisation pendant une partie d’échec ou la résolution de problèmes mathématiques simples), AlterEgo a réussi à communiquer avec son utilisateur avec une précision de 92 %. Le dispositif n’avait certes appris qu’une vingtaine de mots sur les 200 000 possibles en langue anglaise, mais le taux de réussite est encourageant.

AlterEgo vise à combiner les humains et les ordinateurs - de sorte que l'informatique, l'Internet et l'IA se faufilent dans la personnalité humaine en tant que «second moi» et augmentent la cognition et les capacités humaines.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>