Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

BAM Festival 2018

Publié le 12 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans festivals

BAM Festival 2018

Actif depuis 2014, le BAM est une association de bénévoles ayant pour ambition de rendre les nouvelles technologies et cultures digitales accessibles à tous. Le BAM présente, pour la cinquième année consécutive, son festival annuel composé de deux jours d’activités où se mêleront performances, installations, expositions et workshops. Depuis sa création, l’équipe liégeoise du BAM Festival s’inscrit dans une démarche de partage et de diffusion des arts numériques vers son public.

La programmation se veut accessible avec une réelle volonté d’introduire à Liège une approche variée et décomplexée face aux arts digitaux. Chaque année, artistes belges et internationaux d’horizons différents sont réunis, proposant tour à tour explorations visuelles et expériences sonores. Au travers du festival, c’est un véritable réseau international qui se tisse; amateurs, professionnels, spécialistes et passionnés se croisent, échangent et partagent.

 

Du 19 au 20 octobre 2018, venez découvrir:

  • 4 performances;
  • 10 dispositifs artistiques;
  • 4 workshops;
  • 2 soirées.

Le programme complet est au lien ci-dessous.

 

BAM Festival
Manège de la Caserne Fonck
Rue Ransonnet 2
4020 LIÈGE / Belgium

commentaires

Diagnostic médical : la force des algorithmes

Publié le 11 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans conférence

Diagnostic médical : la force des algorithmes

L’intelligence artificielle fait régulièrement les gros titres, car elle inquiète, intrigue et questionne. Grâce aux algorithmes, aux données de masse et aux puissances de calcul, elle imprègne déjà notre vie quotidienne et change nos habitudes. Trois exemples concrets : elle permet de « survivre à la mort », de nous orienter vers la « bonne » filière étudiante ou le « bon » emploi, de mieux détecter certains cancers. Comment fonctionnent ces applications et quelles en sont les limites ? Quels usages en fait-on ? Quels impacts sont déjà observables et lesquels sont à prévoir ?

 

La conférence intitulée Diagnostic médical : la force des algorithmesse tiendra le jeudi 18 octobre 2018 à 19h, à la Cité des Sciences et de l'Industrie, à Paris.
Des algorithmes diagnostiquent certaines maladies rares ou complexes en se basant sur un très grand nombre de données.  Comment fonctionnent-ils ? Quelles données utilisent-ils ? L’humain et la machine sont-ils en compétition ?

Béatrice Desvergne, médecin, biologiste et philosophe, professeure au Centre intégratif de génomique (CIG) de l’UNIL et doyenne de la Faculté de biologie et de médecine

commentaires

Le cerveau face à la décision et au changement 

Publié le 10 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans conférence

Le cerveau face à la décision et au changement 

Conférence par Léo Romio,  philosophe - coach professionnel
Le Jeudi 11 octobre,
De 20h à 22h.

 

Description:

95 % de notre énergie est utilisée pour entretenir nos habitudes de vies. Ce sont de véritables conditionnements ou croyances qui réduisent notre champ de potentialités et nos capacités à décider. Confronté à la prise de décision ou au changement, notre cerveau réagit souvent en commettant des erreurs qui réduisent notre liberté d'action.

Nous sommes très souvent otages de nous mêmes avec l'incapacité de faire face aux changements. Les récentes découvertes de la neuroscience nous aident à comprendre comment mieux faire face à la décision et au changement.


Tarifs :
plein : 8€ ; 5€ pour les demandeurs d'emplois et étudiants.

Lieu:

Espace Culturel des Bateliers,
4 rue des Bateliers 67000 Strasbourg

commentaires

Intelligence artificielle : vers une domination programmée ?

Publié le 9 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

Intelligence artificielle : vers une domination programmée ?

Aujourd'hui, les ordinateurs sont présents dans toutes nos activités quotidiennes. Une machine a vaincu le champion du monde du jeu de go, on construit automatiquement des connaissances à partir d'immenses masses de données (Big Data), des automates reconnaissent la parole articulée et comprennent des textes écrits en langage naturel... Les machines seraient-elles vraiment devenues intelligentes, posséderaient-elles un esprit, voire une conscience ? La complexité de l'intelligence artificielle dépasse notre entendement immédiat et suscite nombre d'idées reçues. Ainsi, l'intelligence artificielle reproduirait l'activité de notre cerveau, elle ferait que les ordinateurs ne se trompent jamais et... qu'à terme nous en devenions les esclaves. Jean-Gabriel Ganascia, en distinguant la réalité du pur fantasme, nous permet de comprendre ce qui se joue avec l'intelligence artificielle, quelles sont ses potentialités et ce qu'elle ne sera jamais... sauf au cinéma.

 

Jean-Gabriel Ganascia, 2017, Intelligence artificielle : vers une domination programmée ?, Editions Le Cavalier Bleu: Idées reçues, 216 pages, 20.00 euros.

commentaires

Temps Mort / Idle Times d'Alex Verhaest

Publié le 8 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans exposit

Temps Mort / Idle Times  d'Alex Verhaest

Du 6 au 28 octobre 2018
Evénement gratuit
Vernissage en présence des artistes le vendredi 6 octobre 2018 à 17h00
Dans le cadre de l'Art dans la Ville et de Lumen #3

 

Temps Mort / Idle Times  d'Alex Verhaest
Le Musée des arts de la Marionnette accueille une nouvelle fois en ses murs une exposition temporaire dans le cadre de l’Art de la Ville. Cette exposition servira également de lancement a l’événement annuel liant la marionnette et les arts numériques : Lumen #3. Du 6 au 28 octobre 2018, Alex Verhaest exposera sa création «Temps Mort / Idle Times».

Temps mort / Idle Times emprunte a atmosphère de la peinture des primitifs d’Europe du Nord. Des insectes qui s’animent, des micromouvements sur les portraits trahissent la part vidéo de ces natures mortes .... Une série d’œuvres sur le suicide et l’assassinat d’un « pater familias » absent, et sur l’incapacité des membres de la famille a communiquer et a gérer cet événement tragique.

Cette exposition rassemble toutes les œuvres du projet Temps mort / Idle Times d’Alex Verhaest. Elle associe les techniques picturales de la Renaissance a esthétique du cinéma ou des jeux vidéos, et allie les nouvelles technologies a la peinture du XVeme siècle dans une installation audiovisuelle interactive.

 

Née a Bruxelles, en 1985 Alex Verhaest vit et travaille a Bruxelles. Le travail d’Alex Verhaest est principalement centre sur le langage, les histoires et l'impossibilité de communiquer. Le travail eminemment pictural d’Alex Verhaest fonctionne sur la juxtaposition de la peinture et de la video, chaque nouveau projet etant une recherche au cœur de la technologie contemporaine non–conventionnelle. Elle a recu un Golden Nica a Ars Electronica en 2015.

 
L'exposition et l'installation sonore sont accessibles du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h - les week-ends de 14h à 18h

commentaires

DE CHOSE ET D'AUTRES

Publié le 7 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans exposit

SAMUEL SAINT AUBIN (QC-CA)  
DE CHOSE ET D'AUTRES
CENTER LETHBRIDGE

EXPOSITION SATELLITE
DU 7 SEPTEMBRE AU 4 NOVEMBRE

OUVERTURE LE 8 SEPTEMBRE DE 14H À 18H

CENTER LETHBRIDGE
EXPOSITION GRATUITE

CENTRE LETHBRIDGE présente SAMUEL SAINT AUBIN  dans le cadre du programme d’expositions satellites de la 4e Biennale internationale de l’art numérique - BIAN. 

 

De choisis et d'autres de l'artiste montréalais Samuel St-Aubin est une exposition composée d'une série de sculptures cinétiques et d'œuvres d'art 2D mettant en lumière l'aspect de la vie quotidienne. Présentée pour la dernière fois, cette série rassemble une douzaine d’œuvres pour la plupart inédites ou jamais présentées en Amérique.

Samuel St-Aubin fait partie du monde des arts électroniques depuis 2002. Il a contribué à la production du travail de nombreux artistes et collectifs québécois. Depuis quelques années, il se concentre sur ses propres efforts créatifs. Le technicien en électronique réinvente les objets du quotidien. Il introduit dans ses créations une autre dimension qui dépasse la réalité utilitaire de l'objet, en les détournant de leur objectif premier, en perturbant radicalement notre relation avec l'objet. Avec une précision sans faille, ses œuvres nous ont permis de puiser dans la poésie du quotidien, découverte dans la simplicité de l'existence.

 


DU 7 SEPTEMBRE AU 4 NOVEMBRE

OUVERTURE LE 8 SEPTEMBRE
14h à 18h

HEURES D'OUVERTURE
MARDI À DIMANCHE
23h à 17h 

commentaires

Artefacts et hybridations [ Hybrid Art ]

Publié le 6 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans exposit

Artefacts et hybridations [ Hybrid Art ]

J’ai demandé à des élèves d’une classe de 5eme de travailler sur le concept d’hybridation, et de créer avec des outils numériques actuels une forme hybride qui s’implique de manière pertinente dans un élément de la nature.

Philippe Faure

Quand le digital se mêle au végétal :

Nous avons travaillé en binome en salle informatique, sur deux free logiciels (logiciels de dessin et de  modelage 3D) qui nous ont permis de construire les objets de manière virtuelle.

Après analyse des fichiers réalisés en salles informatique, plusieurs objets ont été imprimés en 3D par fabrication additive .

Les objets imprimés ont été donnés aux élèves afin qu’ils se les approprient et qu’ils imaginent une scénographie autour de l’objet 3D.
J’ai ensuite demandé aux élèves de mettre en scène leurs créations pour que je puisse réaliser une photographie.

Après ces ateliers, j’ai souhaité perfectionner ce projet, et ai donc de nouveau scénarisé certaines photos, et même réimprimé plusieurs fois leurs travail, afin de restituer au mieux les idées des élèves.

L’œuvre ici devient prototype et expérimentation collective, c’est  aussi une approche narrative qui nous implique dans l’ère des écologies culturelles et hybrides.

Exposition visible du 9 octobre au  30 novembre 2018.

Forum des Arts & de la Culture
Place Alcalá de Henares
BP 10 035 - 33401 TALENCE CEDEX
Tél. : 05 57 12 29 00 / Fax : 05 57 12 29 01
leforum@talence.fr - www.talence.fr

commentaires

Le paysage sonore

Publié le 6 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans exposit

Le paysage sonore

Du 14 juillet 2017 au 30 mai 2019

Faites l’expérience des paysages sonores du Salève, découvrez la nature en ouvrant grand les oreilles...

Munis d’un smartphone et d’un casque, vous serez plongés dans différents milieux naturels tels que la forêt, les alpages, les zones humides et les villages. Devenez acteur de chacun de ces paysages grâce à un dispositif interactif unique ! Une exposition immersive qui vous amènera à comprendre les conséquences du son des activités humaines sur l’environnement naturel. L’exposition permet de découvrir quatre biotopes et d’incarner différents acteurs du paysage pour mieux comprendre l’impact des activités humaines sur ces écosystèmes.

Prêt de smartphone à l’entrée de l’exposition.

Entrée : 2€, gratuit pour les moins de 6 ans

 

Maison du Salève
775 Route de Mikerne, 74160 Présilly

Le paysage sonore
commentaires

Appel à participations – Science-fiction et imaginaires collectifs au Shadok

Publié le 5 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans appel à participation

Appel à participations – Science-fiction et imaginaires collectifs au Shadok

Science-fiction et imaginaires collectifs
Hier c’était Demain – La culture numérique dans le rétroviseur du futur 

Le Shadok lance un appel à participations, intitulé « Science-fiction et imaginaires collectifs », pour sa programmation 2019. Cette résidence de recherche et développement vise à rassembler créatifs, artistes, chercheurs, auteurs, experts, pour travailler individuellement et collectivement autour du renouvellement de nos imaginaires collectifs du futur.

K. Dick, Asimov, Atwood, Gibson, Orwell… Notre quotidien médiatique déborde, plus que jamais, de cet imaginaire futuriste issu de la science-fiction des années 50 à 80. Toutefois, bien que ces dystopies aient cherché à analyser et mettre en garde contre les dérives possibles liées aux technologies, elles semblent porter aujourd’hui un parfum de fatalisme.
Sommes-nous encore capables d’imaginer un autre futur que ceux proposés par Black Mirror, La Servante écarlate, Blade Runner ou 1984 ?

Le projet se compose de quatre temps de résidence autour de différentes thématiques :

1/ L’Anthropocène • Du 11 au 26 février 2019
2/ La Société du libre • Du 10 au 25 avril 2019
3/ Science de la fiction et fiction de la science • Du 4 au 12 juillet 2019
4/ Le corps connecté • Du 9 au 24 septembre 2019
 

Il est demandé aux résidents d’être tous présents lors du Temps 3 et de choisir, par ordre de préférence, parmi les Temps 1, 2 ou 4 leur souhait de dates d’accueil en résidence.

 

Appel à communication au lien ci-dessous.
 

Proposition à envoyer par mail à contact.shadok@strasbourg.eu avec pour objet « Candidature appel à projets SCIENCE-FICTION » avant le 20/10/2018 à 23h.

Infos et renseignements sur le programme : projetshadoksf@gmail.com

En partenariat avec le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, AV.Lab, les Ensembles 2.2, Hackstub, l’Espace multimédia Gantner (Bourogne) et le Festival Musica 

commentaires

Appel à participation: Performance Arboretum

Publié le 4 Octobre 2018 par Anaïs BERNARD dans appel à participation

Appel à participation: Performance Arboretum

Nous recherchons des volontaires issu-e-s du milieu artistique (pratiques corporelles souhaitées) pour participer à ARBORETUM - Performance pour humains et plantes, de Hantu (Weber+Delsaux), Simona Polvani et Sylvie Roques + 16 participants.

Cette performance aura lieu le 26 octobre 2018 au Théâtre de la Cité Internationale (17, Bd Jourdan, 75014 Paris), durant le premier congrès organisé par l’EASTAP (European Association for the Study of Theatre and Performance, 25-27 octobre) Decentering the vision(s) of Europe : The Emergence of New Forms.

 

Pour participer merci de nous contacter par mail avant le 8 octobre 2018, en indiquant en quelques lignes votre formation artistique et votre lien à la performance. 

 

Contacts:
pascale.weber123@gmail.com
simona.polvani@gmail.com 
sroques@noos.fr


Présentation de la performance:

Malgré la violence de la colonisation, un dialogue s’est mis en place entre l’Europe et les pays ayant reconquis leur indépendance, sans que le Post-colonialisme n’efface les traces de pillages et d’acculturation qui devaient soumettre les autochtones à la conception européocentrée du Monde. En se référant à la culture d’anciens pays colonisés, les artistes européens, opposent à leur propre culture des énergies nouvelles, ou parfois refoulées… Mais la performance réinvente, par transposition ou évocation, ce qui l’a inspirée, pour éviter de devenir un spectacle exotique spoliant la richesse culturelle des uns pour vendre du rêve et nourrir l’imaginaire des autres. Le duo Hantu s’est intéressé au rituel mortuaire de Sulawesi (Indonésie). À Coimbra au Portugal, premier pays colonisateur de l’archipel, ils donnent une interprétation de ce rituel. Tandis que la France et le Portugal ont une histoire coloniale comparable, la performance de Hantu est retransmise en direct à Paris. En lien via Skype avec le duo, Simona Polvani et Sylvie Roques se font le relai de cette réinterprétation rituelle et encadrent 7 couples de performers qui vont suivre à distance le rituel pour le rejouer sur scène.
Pour chaque couple, l’un est actif, l’autre passif, l’un est centré sur lui, l’autre dans une posture d’accompagnement. La performance a été conçue comme une cérémonie rituelle d’échange avec ce qui n’est plus, nos morts, notre passé, mais aussi avec ce qui est, et que le monde moderne nous invite à négliger, le silence collectif, le monde du Vivant et du Végétal. Elle signe un refus d’exotisme et de nostalgie pour décentrer notre attention, demander ce que deviennent les rituels ancestraux et la culture dans un contexte de développement écotouristique mondialisé et de transposition culturelle. Quelle est cette culture métissée que l’Europe a construit sans en avoir le projet ?


Biographies:

Hantu (Weber+Delsaux) est un duo de performers dont le travail traite de la mémoire du corps et des fantômes qu’il porte en lui : le corps est en même temps medium et champ d’investigation privilégié. Hantu a présenté son travail au Palais de Tokyo, au Musée de la Nature et de la Chasse (Paris), à la Maréchalerie (Versailles), au MUDAM (Luxembourg), à l’Institut Repine (St-Pétersbourg), à l’Institut Kesenian (Jakarta), au Musée Kheireddine (Tunis), à Plymouth, Montréal, Taipei... (www.hantu.fr)

Simona Polvani est une artiste-chercheuse. Doctorante à l’ED APESA Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne sous la direction de Pascale Weber. Elle prépare une thèse sur la
performativité dans la dramaturgie de Gao Xingjian en cotutelle avec l’Università Alma Mater Studiorum de Bologne. Elle a participé à différentes créations : Passi. Errare e umano
(Chateau Ephémère, Carrière-sous-Poissy), Disorientamento avec Ludivine Allegue (Musée des arts et métiers, Paris)… et performé pour les artistes Annie Abrahams, Romina De
Novellis, Mélanie Perrier, Sakurako, Pascale Weber.

Sylvie Roques est Docteur en Esthétique, Université Paris 8, Sciences et Technologie des Arts, Habilitée à diriger des recherches, et Chercheur associé au Centre Edgar Morin. Ses
thèmes de Recherche concernent l’exploration des formes scéniques performatives et leur sens culturel ; l’histoire du théâtre et des pratiques scéniques ; les « ressentis » de l’acteur et leur valeur anthropologique.

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 80 90 100 200 > >>