Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Recto VRso 2020

Publié le 11 Avril 2020 par Anaïs BERNARD dans exposit

Recto VRso 2020

Recto VRso est une exposition internationale d’art et réalité virtuelle et mixte qui se tient dans le cadre du salon Laval Virtual, du 22 au 26 avril 2020. Conçue par l’artiste-chercheure Judith Guez, Recto VRso a pour objectif d’inviter les œuvres d’artistes, de chercheurs, d’étudiants et d’explorateurs qui interrogent de près ou de loin le médium de la réalité virtuelle, de manière à faire émerger de nouvelles formes artistiques. Recto VRso se compose de deux volets : l’Art&VR Gallery et le Parcours Artistique.

Cette année le thème est "Corps réel / Corps virtuel"
C'est un appel à explorer la relation du spectateur avec le travail: du contact initial à la temporalité de la rencontre. C'est un défi de considérer la manière dont le corps est impliqué dans la philosophie artistique et comment, entre corps réels et virtuels, de nouvelles formes artistiques peuvent émerger.

L’Art&VR Gallery, est l’exposition officielle de Recto VRso. Cette galerie présentera une quinzaine d’œuvres sélectionnées lors d’un appel à projet international autour de la thématique Corps réel / Corps virtuel.

Un parcours d’expositions artistiques dans des lieux emblématiques de Laval (du Théâtre de Laval, aux Bains-Douches, en passant par le Musée d’Art Naïf et des Arts Singuliers, le jardin de la Perrine et le Bâteau Lavoir); présentant plus librement des projets émergents, autour d’une thématique particulière ou hybridant différentes pratiques et laissant part à l’exploration artistique.

commentaires

Psychologie Clinique, N°48, Variations de l'humeur - L'affect dans la clinique contemporaine

Publié le 10 Avril 2020 par Anaïs BERNARD dans Ouvrage, ouvrage

Psychologie Clinique, N°48, Variations de l'humeur - L'affect dans la clinique contemporaine

SOMMAIRE

Dossier

Mauvaises humeurs (de la décharge des émotions aux humeurs blanches), François Duparc

L’alexithymie : historique, recherches et perspectives psychopathologiques, Benoit Maillard, Eckhard Frick

« Troubles bipolaires » et pertinence du sexuel infantile, Wilfried Morice

L’addiction comme rempart à la dépression, Didier Acier

Objet a et manie, Renaud de Portzamparc

De la désaffectation du sujet à sa causation, Réflexion sur la valeur de l’affect à travers son effacement chez les sujets neuro-affectés, Pascale Peretti

Le numérique : du symbolique désaffecté ?, Philippe Decan

Traumatisme et affects dépressifs dans la douleur chronique, Frédéric Gillot, Sébastien Abad

Humeurs sénescentes : La question narcissique dans le vieillissement, Franck Rexand-Galais

Vivian Maier, ni vue ni connue, Jean-Yves Samacher, Robert Samacher

La conquête du désir : pas sans le deuil, Pierrick Brient

Varia

La politique, l’Autre de la psychanalyse Terreur, haine, radicalisation, Luiz Eduardo Prado de Oliveira

Gherasim Luca — son double, son dé-z’écroué, Luminitza Claudepierre Tigirlas

Tribunes Libres

L’autisme en France, début 2019, Claude Wacjman

Sur Greta Thunberg et l’autisme, Claude Wacjman

Des féminismes du ressentiment ?, Monique Selim

Lectures

Monique Arien Carrere, Nicolas Evzonas , Marie-Claude Fourment-Aptekman, Antoine Heemeryck , Karine Henriquet , Émile Jalley, Louis Moreau de Bellaing, Luiz Eduardo Prado de Oliveira, Serge G. Raymond, Franck Rexand-Galais, Robert Samacher, Sarah Toparslan, Claude Wacjman.

 

Variations de l'humeur - L'affect dans la clinique contemporaine, n°48 de la Revue Psychologie clinique, Pierrick Brient et Benoît Maillard (dir), Edp sciences, 2019/2e trimestre, 25 €.

commentaires

Du punk au queer: le "Fuck you style", Philippe Liotard

Publié le 9 Avril 2020 par Anaïs BERNARD dans Conférence confinée

08

commentaires

Laval Virtual World

Publié le 8 Avril 2020 par Anaïs BERNARD dans Evenement, evenement

Laval Virtual World

Le salon Laval Virtual s’adresse à tous ceux qui désirent mieux comprendre et mieux maîtriser les technologies immersives, les intégrer à leur chaîne de valeur ou encore anticiper leurs évolutions. Dans la mise en place de ce Laval Virtual World, Il était donc essentiel de pouvoir offrir un accès le plus large possible, une ergonomie rendant facile l’utilisation, de nombreuses possibilités de networking (chats, discussions live, espaces privatifs, etc). Telle est la réponse de Laval Virtual à la crise !

« Laval Virtual World » sera le lieu virtuel où du 22 au 24 avril 2020 se dérouleront les conférences, la soirée de remise des Awards, les rendez-vous d’affaires et où seront présentés les contenus du Festival art et réalité virtuel : Recto VRso ! Venez dans « Laval Virtual World » rencontrer et écouter les conférenciers les plus influents, les marques les plus importantes, les meilleurs artistes avant-gardistes, et continuez de rencontrer et échanger avec la communauté des acteurs et des utilisateurs de la VR/AR dans des salles de réunions ou dans nos espaces de détente !

 

1 – Inscription gratuite
Pour tous les professionnels
Pour participer à « Laval Virtual World » et vivre une expérience unique, il vous suffit de suivre les trois étapes suivante : Inscription, Téléchargement and Play ! Une formidable occasion de rencontrer tous les acteurs du secteur !

2 – Laval Virtual World
Plongez dans un monde virtuel
Une fois votre inscription validée, vous recevrez un code qui vous permettra de télécharger l’application et de créer votre avatar. En 5 min vous voici dans Laval Virtual World ! Ludique et facile d’utilisation ce monde virtuel n’attend plus que vous !

3 – Networking
Une application de networking
Même si « Laval Virtual World » est virtuel, les occasions d’y faire du business sont bien réelles ! Grâce à l’application mobile Laval Virtual, découvrez toutes les possibilités de networking (Appels visio en tête à tête, réunions et démos virtuels, discussions en groupe…) avec tous les inscrits mais aussi tous les speakers !

commentaires

MONADE, de Boris Labbé

Publié le 7 Avril 2020 par Anaïs BERNARD dans Artiste, artiste

MONADE, de Boris Labbé

L’art de la mémoire, cette discipline inventée par les Grecs puis transmise dans la tradition occidentale depuis Rome, est fondé sur une disposition particulière de lieux et d’images capables de frapper la mémoire de celui qui la pratique. Giulio Camillo parle de son théâtre comme d’un « esprit fenêtré », une « âme artificielle » qui deviendrait elle-même spectacle.

Dans Le Pli, Leibniz et le Baroque Gilles Deleuze décrit le concept de « l’âme comme « monade », sans porte ni fenêtre, qui tire d’un sombre fond toutes ses perceptions claires. »

Le projet MONADE propose de croiser ces deux conceptions, celle de l’image-monde fenêtrée et celle de l’image-sensible close sur elle-même, au travers d’une installation vidéo multi-écrans, réalisée en images numériques animées.

 

5 channel video installation, 9.1 surround sound

Video : Boris Labbé
Sound : Daniele Ghisi

Animation trainee : Jonathan Phanhsay Chamson
Additional voice : Maral Mohammadian

2020

 

Boris Labbé est né en 1987 à Lannemezan (Hautes Pyrénées). Il vit et travaille entre la France et l’Espagne. Il étudie à l’École supérieure d’art des Pyrénées, site de Tarbes, puis à l’École de cinéma d’animation d’Angoulême jusqu’en 2011. Par la suite, l’artiste effectue plusieurs résidences : la Casa de Velázquez à Madrid, la HEAR – Haute école des arts du Rhin à Strasbourg, CICLIC – Région Centre-Val de Loire, résidence VIDEOFORMES à Yssingeaux, le Tenjinyama Art Studio à Sapporo, le programme Q21 du MuseumsQuartier à Vienne.

Ses travaux ont été montrés lors d’expositions d’art contemporain, principalement à l’étranger, projetés dans plus de trois cents festivals de cinéma internationaux, diffusés à la télévision, ou préformés lors de concerts audiovisuels. Il collabore depuis 2014 avec Sacrebleu Productions pour son travail de cinéaste. Il est également représenté par la galerie re.riddle (San Francisco) et la galerie Miyu (Paris). Plus récemment il collabore avec le producteur Rafaël Soatto pour donner corps au projet à venir Monade et Machines de Mémoire. Ses films et installations vidéos ont reçu une cinquantaine de prix et distinctions de part le monde. 

commentaires

Appel à communication Scénographie & Technologie 2020 (en mode confinement)

Publié le 6 Avril 2020 par Anaïs BERNARD dans Appel à communications

Appel à communication Scénographie & Technologie 2020 (en mode confinement)

Appel Scénographie & Technologie 2020
« l'art de la mémoire et/ou l'intelligence artificielle »

Il y a 40 ans le scénographe visionnaire Jacques Polieri tissait l'hexagone de ses Jeux de communication par visioconférences, passant du Livre de Mallarmé à l'écran terrestre, juste avant ses « interfaces homme machine » en temps réel entre New-York, Tokyo et la France.


J'initie les 3èmes journées Scénographie & Technologie après la Bibliothèque nationale de France en 2002 pendant la rétrospective Polieri, et du théâtre d'anatomie chez les Grands Voisins en 2017. Elle aura lieu les 1, 2 et 3 mai 2020 à l'heure d’une pandémie planétaire.


Il y a 80 ans cette année, Walter Benjamin écrit en français à Hannah Arendt avant sa disparition : « par gros temps, s'emmitoufler de lectures avant de repartir au combat ». Ce sera un point de départ pour une mise à plat et même à zéro de nos paradigmes actuels.


J'invite depuis Paris pendant 3 jours, 33 intervenant-e-s francophones à prendre la parole pendant 30 minutes vers 64 participant-e-s via la visioconférence depuis chez eux. Ces rencontres seront gratuites sur dons pour les frais de cette 3ème édition 2020.


Toutes les interventions seront retenues, ainsi que les participations dans la limite que nous impose seule la technique de 100 personnes, et en fonction du flux de l'Internet. Merci de m'envoyer 3 lignes de résumé, 2 lignes de biographie, 1 ligne d'un titre avec votre contact et nom, à l'adresse suivante: ancelfranck@gmail.com

 

Franck Ancel
scénographie - psychanalyse - édition

commentaires

Bodmods 01-le temps des implants, Philippe Liotard

Publié le 2 Avril 2020 par Anaïs BERNARD dans Conférence confinée

érence

commentaires

OLAFUR ELIASSON. DANS LA VIE RÉELLE

Publié le 31 Mars 2020 par Anaïs BERNARD dans exposit, Artiste, artiste

OLAFUR ELIASSON. DANS LA VIE RÉELLE

OLAFUR ELIASSON. DANS LA VIE RÉELLE
14 février 2020 - 21 juin 2020


L'artiste danois-islandais Olafur Eliasson (né en 1967) place l'expérience du spectateur au cœur de son art. Olafur Eliasson : dans la vie réelle nous interpelle sur des questions d’une actualité brûlante à travers une trentaine d’œuvres réalisées entre 1990 et aujourd'hui : des sculptures, des photographies, des peintures et des installations qui jouent avec les reflets et les couleurs et remettent en question la façon dont nous percevons notre environnement et évoluons en son sein. En utilisant des matériaux tels que la mousse, l'eau, la glace des glaciers, le brouillard, la lumière ou les métaux réfléchissants, Eliasson encourage les visiteurs à réfléchir sur la compréhension et la perception du monde physique dans lequel ils sont immergés.

L'art d'Eliasson vient de son intérêt pour la perception, le mouvement, l'expérience physique et les sensations. Les clés de son art intègrent sa préoccupation pour la nature, inspirée par son séjour en Islande, ses recherches sur la géométrie et ses recherches constantes sur la façon dont nous percevons, nous ressentons et nous façonnons le monde qui nous entoure. Son atelier berlinois, le Studio Olafur Eliasson, est un espace de travail, mais aussi de rencontre et de dialogue, réunissant une équipe diversifiée d'artisans, d'architectes, d'archivistes, de chercheurs, de gestionnaires, de cuisiniers, de programmeurs, d'historiens de l'art et de techniciens spécialisés.

Le travail d'Eliasson va bien au-delà de l'œuvre d'art, de l'exposition et de l'intervention publique et inclut des projets architecturaux. Convaincu que l'art peut avoir un impact puissant sur le monde au-delà du musée, Eliasson a créé des lampes solaires pour les communautés sans électricité, a conçu des ateliers d'art pour les réfugiés et les demandeurs d'asile, et il a aussi imaginé des installations artistiques pour sensibiliser le public à l'urgence climatique, ayant d’ailleurs été nommé Ambassadeur de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour le développement en octobre 2019. Selon Olafur Eliasson, " l'art n'est pas l'objet, mais correspond plutôt à ce que l'objet fait au monde ".

Exposition organisée par la Tate Modern en collaboration avec le Musée Guggenheim Bilbao.

Commissaires: Mark Godfrey et Lucía Agirre

 

Lieu:
Guggenheim Bilbao Musée
Avenida Abandoibarra, 2
48009 Bilbao

commentaires

A la source du piercing: les piercings intimes, Philippe Liotard

Publié le 28 Mars 2020 par Anaïs BERNARD dans Conférence confinée

commentaires

Les débuts du piercing en Occident 1975-1989, Philippe Liotard

Publié le 27 Mars 2020 par Anaïs BERNARD dans Conférence confinée

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>