Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Festival Sidération 2019

Publié le 17 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans festivals

 Festival Sidération 2019

Sidération, le festival des imaginaires spatiaux, revient pour sa 9ème édition! 
Une invitation à faire l’expérience artistique du congrès...


Le 50e anniversaire du premier pas de l’Homme sur la Lune remet sous les feux de l’actualité l’allocution du Président J. F. Kennedy, prononcé en mai 1961, et pose d’emblée une question essentielle : quels sont le rôle et l’impact des Grands Discours sur l’Espace et quels effets ont-ils eu sur la science, la politique, la société ? 

Une discipline mystérieuse et méconnue du grand public, s’est depuis longtemps intéressée à ces questions : la Cosmicologie spatiale. Il s’agit d’une science interdisciplinaire et collaborative à laquelle tout un chacun peut contribuer.

Le festival Sidération accueillera en exclusivité le premier événement public de Cosmicologie rassemblant des experts du genre, qu’ils soient artistes, conteurs, écrivains, philosophes, acteurs ou encore musiciens. 
Les participants au congrès partageront avec le public pendant cinq séances plénières le fruit de leurs folles trouvailles et de leurs inventions inédites. 
Deux soirées exceptionnelles vous feront découvrir une approche spectaculaire et performative des questions d’actualités portées par les discours.


** Ouverture du congrès **

// Vendredi 22 mars //

18h30 // Discours d’ouverture du Président du Congrès de Cosmicologie : Michel Viso. 
Projection d’archives sur l’histoire de la Cosmicologie.  


** Les séances plénières **

// Vendredi 22 mars //

19h // Séance plénière 1 : Ou comment on alimente le questionnement sémantique sur le meilleur usage de l’Espace par la pataphysique et l’engagement artistique sans négliger les formes exogènes du cosmos ? 


// Samedi 23 mars //

15h // Séance Plénière 2 : De la sociogenèse de l’économie cursive au pack d’assurance pour les zones déshéritées de l’Espace ou comment penser des processus historico-analytiques pour assurer le bien futur de l’humanité. 

16h30 // Séance Plénière 3 : Ce que l’antigravité fait à l’ordonnancement du monde au prisme de l’étude sur les fantasmes de face cachée ou comment la Lune oriente sensiblement le brouillon initial du réel.  

18h // Séance Plénière 4 : D’une allocution intersidérale chaotique et frénétique dont il advient par l’intersession de l’imaginaire technique et qui fait l’objet d’une enquête approfondie sur la souveraineté démocratique.  


// Dimanche 24 mars // 

15h // Séance Plénière 5 : Sur le renversement de perspective économique et environnemental qui s’opère face au chaos de l’Univers dû à la prise de conscience soudaine bien que graduellement induite d’un mouvement qui ne serait pas uniquement tourné vers l’intérieur.  


** Les soirées **

// Vendredi 22 mars // 21h
-Que connaissent les discours de l’origine de l’univers ?
-Comment célébrer les véhicules en orbite terrestre ?
-Faut-il explorer d’autres planètes pour mieux considérer la Terre ?
-Le discours fragmenté conserve-t-il son efficacité ?


// Samedi 23 mars // 21h
-Peut-on tout confier à l’Espace ?
-Se frayer un chemin entre ciel et terre et réinventer une utopie du réel ? 
-Garder espoir quand l’humanité court à sa perte ?
-Le discours spatial est-il gage d’Espace ?

** Clôture du congrès **

// Dimanche 24 mars //

Avec Bastien Gallet, Philippe Foch, Didier Petit, Claudia Solal, Michel Viso


** Artistes et intervenants **

Michel Viso, Camille Bloomfield, Viviana Birolli, un texte de Gérard Mordillat, Charlotte Marquardt, Loïc Pantaly, Gilles Weinzaepflen, Carlo Brandt, Arnaud Saint-Martin, un texte d' Eric Arlix, un texte de Bernard Chambaz, Elie During, un texte de Dominique Paquet, Johan Decaix, Philippe Foch, Didier Petit, Claudia Solal, Catherine Radtka, Raphaël Gouisset • Théâtre Numérique • Les Particules, un texte d'Hervé Péjaudier, André Ze Jam Afane, Jacques Arnould, un texte d' Amélie Lucas-Gary, Julien Sarti, un texte de Michel Simonot, DAVID CHRISTOFFEL,  Alex Cecchetti, Jonas Mordzinski, Apolline Raï-Westphal, le collectif d'artistes Nani$ôka Groupe (Seumboy Vrainom :€ , Justine Shivay la multiple, HV$VH , Loris Gasmaran Estival), Frank Smith, un texte d’ Anne Savelli , Simon Fravega, l' Ensemble DéCLIC (Frédérike Borsarello-Trésallet, Noémie Legendre, Valérie Philippin), Halory Goerger, KompleX KapharnaüM, Bastien Gallet.

 

Infos:

Festival Sidération 
Du 22 au 24 mars 2019
ENTRÉE LIBRE
CNES (Centre national d’études spatiales)
2, Place Maurice Quentin - 75001 Paris

L’édition 2019 du festival Sidération est organisée avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) du Ministère de la Culture, de la CASDEN Banque Populaire et en partenariat avec Radio Nova et Arts Hebdo Medias. 

commentaires

Safra'Numériques

Publié le 16 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans festivals

Safra'Numériques

Le Safran présente la première édition des Safra'Numériques, du 23 au 27 février 2019.
Une semaine de découvertes et de curiosités pour se mettre à l’heure des arts numériques et des nouvelles technologies. Illuminations, installations, expositions, ateliers et spectacles transdisciplinaires... autant de propositions artistiques innovantes, et pour la plupart gratuites, qui mettront en lumière ces nouveaux langages artistiques. 

Expériences sensorielles et immersives garanties.

En partenariat avec la DRAC Picardie, le Conseil Régional Nord-pas-de-Calais-Picardie, le Conseil Départemental de la Somme, le parc Samara, le Musée de Picardie, Cité Carter, l'Odyssée, l'IUT / GMP et France 3 Picardie
KL & PANI avec l’aimable collaboration du Kolektif Alambik ( www.kolektifalambik.net/ )
Le Safran est un lieu de diffusion Amiens Métropole


[ Spectacles ]

La Forêt Ébouriffée 
Chorégraphie : Christian et François Ben Aïm | Compagnie CFB 451
Racine n’est pas un petit garçon comme les autres, personne n’a vu que dans sa tête une forêt avait poussé. Il s’y réfugie pour fuir le poids du quotidien, jusqu’à en faire sa deuxième maison. Immersion totale dans un monde poétique et singulier.
https://www.youtube.com/watch?v=OngPHffQKdk

Hakanaï 
Conception Adrien Mondot et Claire Bardainne | Compagnie Adrien M / Claire B 
En japonais, Hakanaï désigne ce qui est fragile, évanescent, entre le rêve et la réalité. Ce mot très ancien est aussi le point de départ d’une chorégraphie qui place une danse au cœur d’un univers graphique en constante évolution. Une forme de performance numérique qui dégage un langage poétique et obnubilant.
http://www.vimeo.com/amcb/hakanai

PSCHUUU – Présenté à l’Odyssée
Compagnie 1-0-1
PSCHUUU interroge les rapports au temps et aux matières plastiques. En ouvrant grand la porte à l'imaginaire, Christoph Guillermet manipule les jets de sable conviant petits et grands à une rêverie étonnante.
https://vimeo.com/92437539

Regards sur l’invisible
Compagnie La main d’oeuvres 
Entrez dans l’univers poétique de la Compagnie La main d’œuvres à travers un parcours immersif d’objets et de tableaux scénographiques.


[ Concerts ]

Was Ist Das ? Ravachols 2.0 – Présenté à Cité Carter
Comment ne pas réserver une place aux musiques électroniques lors de cette semaine Safra’Numériques ? Les groupes Was Ist Das ? et Ravachols 2.0 clôtureront le temps fort. 
https://www.youtube.com/watch?v=6FceoF8ibtk


[ Installations ]
    
Golem
Arnaud Pottier | AADN 
Golem est un projet de sculptures augmentées au sein duquel des bustes d’œuvres classiques revêtent une certaine réalité du vivant grâce aux médiums numériques. Vidéo-mapping, animations 2D et 3D pour des rencontres du 3ème type.  
https://vimeo.com/120349946

Hyper Olympic
Djeff 
Courir un 100m sur un jeu d’arcade comme si vous étiez en plein cœur d’un stade ? C’est ce que vous propose Hyper Olympic. Tiré d’un des jeux de simulation des plus populaires, l’artiste Djeff a conçu un dispositif capable d’utiliser les mouvements du corps pour contrôler le jeu, et ainsi rendre physique l’expérience du joystick.
https://vimeo.com/18086565
http://www.djeff.net

Breeze
Djeff 
Breeze est une installation sensible et poétique qui explore les notions de présence et d’espace. Un mur numérique traduit chaque mouvement par des sculptures lumineuses, jeux d’ombres et flux d’airs. Une installation qui sublime les présences invisibles.  
https://vimeo.com/15954627
http://www.djeff.net

L’Oulipiste – Présenté à l’Odyssée
Quinze Quinze 
Créez votre propre œuvre musicale par le simple mouvement du corps. À la manière d’un sonar, un faisceau lumineux qui balaie l’espace, l’Oulipiste interprête les déplacements et émet un son en fonction de son emplacement dans l’espace. Faire de la musique n’a jamais été aussi facile !  
https://vimeo.com/128821555
www.quinzequinze.com

NAO
NAO est un robot humanoïde de 58 cm de haut. Il est petit, mignon, tout en rondeur, vous ne pouvez que l’aimer ! Il peut se déplacer, vous reconnaître, vous entendre, vous parler… il parait qu’il vous attend déjà ! 
https://www.youtube.com/watch?v=2laujomh0JY

Typomatic
Compagnie ALIS
Entrez à l’intérieur du Typomatic, ajustez le tabouret, souriez et créez votre typo-poème. Cette installation artistique joue avec la forme des lettres de l’alphabet. Les mots choisis sont coupés en deux dans le sens horizontal puis ré-assemblés avec d’autres moitiés de mots pour en former de nouveaux ! L’occasion de découvrir les mots sous un autre jour, dès les premiers âges de la lecture.
https://www.youtube.com/watch?v=Aq3zJ6O7dlc&noredirect=1

Réflexions 3 - Variation
Mathilde Leroy
Des images captées dans la nature, une approche contemplative. Quelques dizaines de secondes mises en boucle et, petit à petit, transformées pour arriver à l’abstraction, avec le mouvement et l’imaginaire comme seuls repères.
https://vimeo.com/150279994

TwittoScript
Benjamin Calméjane
Se rendre compte de ce qui « buzz » sur le réseau social Twitter via un ordinateur qui analyse l’ensemble des informations données sur le réseau mondial, c’est ce que propose le TwittoScript. Une représentation concrète d’un monde virtuel.

Gips- À l’aveuglette
Martin De Bie, Martin Le Tiec (du collectif Etmoietmoietmoi) & Juan Critobal Karich
Le jeu du « Tu chauffes ! Tu refroidis » n’auras jamais aussi bien porté son nom. Le Gips est un outil de déambulation urbaine qui vous guide en fonction de sa température ou de sa couleur. Plus vous approchez de la destination, plus il chauffe. Reste à savoir où il vous mènera !  
www.gipsproject.com

Phonofolium 
Scenocosme | Grégory Lasserre & Anaïs met den Ancxt
Le Phonofolium est une oeuvre interactive qui réagit au moindre contact humain par un langage, un caractère sonore. Sensible à notre énergie électrostatique, l’arbuste se met à chanter lorsque les spectateurs le caresse ou l’effleure.
https://www.youtube.com/watch?v=4pBtJ5S5PgI
http://www.scenocosme.com/phonofolium.htm

Mon ordinateur commence à fumer 
DARDEX | Quentin Destieu & Sylvain Huguet
À force d’explorer un Internet contaminé par des programmes malveillants, l’ordinateur de DARDEX est devenu physiquement accro à la nicotine. Ils lui ont donc offert un narguilé. Faisant référence à une forme d’animisme informatique, les deux artistes du collectif imaginent leur ordinateur comme un organisme vivant.
http://dardex.free.fr

Le café des cosmonautes
DARDEX | Quentin Destieu & Sylvain Huguet    
Partant de l’idée reçue que pour créer de l’innovation il faut pouvoir augmenter ses capacités grâce à des produits dopants, les artistes du collectif DARDEX montent un laboratoire permettant de fabriquer des gélules de caféines. Chaque gélule contient l’équivalent de 6 ou 7 cafés ! Vous ne connaitrez plus jamais la fatigue. 
http://dardex.free.fr

[ Expositions, Centre d’Art du Safran ]

Transelucide
Lyes Hammadouche
Transelucide est une sculpture avec une plateforme double, en acrylique transparent reposant sur un trépied, sur laquelle repose une bille. Monde rationnel de la technique et le monde irrationnel issu de la pensée de l’artiste où comment nos questions sur la réalité de l’espace-temps affleurent par cette bille.

Le Musée sort de sa réserve 
En partenariat avec le Musée de Picardie
Marcelline Delbecq travaille l’image et l’écriture à la fois. Le son et le visuel se conjuguent et se renforcent simultanément, là où l’un ne peut s’accomplir, l’autre y supplée. C’est dans ce va et vient du regard que Marcelline Delbecq promène sa caméra et fait resurgir à travers le son, cette traversée du temps et du regard.


[ Ateliers immersifs ]

Table MashUp
ACAP - Pôle Image Picardie
Prenons au pied de la lettre l’expression « table de montage » : le dispositif place les participants derrière une table à plateau de verre, face à un écran de vidéo-projection, et met à leur disposition des cartes avec lesquelles ils vont pouvoir « jouer à faire un film ». 

Impressions 3D
IUT / GMP
Exposition d’objets imprimés en 3D, découverte des nouveaux outils et discussions autour des nouvelles technologies d’impression, l’atelier l’IUT / GMP se tient prêt à vous initier aux transformations numériques.
L’objectif est de se familiariser avec les techniques d’impression, de numérisation 3D d’objets réels et de maîtriser l’utilisation des machines, à travers des ateliers et des conseils.

Random Parts
Marine Kloc
Random Parts est une production interactive qui invite les visiteurs à déclencher des séquences sonores en touchant simplement des motifs peints sur les murs. Ces sons peuvent être déclenchés en même temps ou séparément, ouvrant les champs des possibilités sonores à l’infini.   

Collectif Ploy ! 
Benjamin Calméjane & Léo Catonnet

Noidd
À partir de 12 ans
Noidd est une application web permettant aux fans de musique et de vidéo de partager des moments ensemble. En se regroupant sur des canaux de diffusion les utilisateurs écoutent et visionnent ensemble, simultanément et en interaction sur la playlist.
https://www.youtube.com/watch?v=kLCdOUJ4tR0
noidd.com
www.noidd.com

Dessin procédural
À partir de 12 ans
Comment se servir d’un ordinateur pour créer ses propres formes de langages artistiques sans pour autant avaler des manuels entiers de logiciels aussi techniques que repoussants ; et si on revenait d’un pas en arrière, pour programmer nous-même nos outils de dessin ?
leocat.fr

► Palmyra
Yohann Janin
À partir de 13 ans

► Mini Fab Fest
La Machinerie
Accompagnement pour les enfants de moins de 12 ans
Des machines, des impressions 3D, des robots…La Machinerie vous propose un condensé des dernières découvertes technologies qui prend des allures de festival numériques.

commentaires

Téléphones connectés et cinéma

Publié le 15 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans conférence

Téléphones connectés et cinéma

Journée d’étude co-organisée par Anaïs Guilet (MCF Littératures comparées, Université Savoie Mont Blanc) et Corinne Melin (professeure Histoire des arts contemporains et Esthétique, Ecole Supérieure d’Art et de Design des Pyrénées, Pau-Tarbes)

Gardiens de nos nuits posés sur nos tables de chevet, blottis tout près de nous dans les poches de nos vêtements, guides efficaces de tous nos trajets, les téléphones portables dits intelligents / connectés, sont devenus les compagnons de nos vies quotidiennes. En cela, ils modifient fondamentalement notre rapport à l’espace et au temps, et font évoluer nos pratiques cognitives et culturelles et par conséquent nos modes de penser et d’agir. Naturellement, cette omniprésence ne peut manquer d’interpeller artistes, écrivains et cinéastes. Si pour David Shields dans Reality Hunger la littérature est « affamée de réalité », il en est de même pour le cinéma qui cherche à son tour à représenter l’individu en proie à cette hypermodernité que constate Nicole Aubert dans le titre de l’ouvrage qu’elle a dirigé en 2006.
Dans les films qui nous intéresseront, les téléphones intelligents ne constituent pas seulement un objet référentiel. Ils engagent une réflexion approfondie sur les conséquences de l’hypermodernité qu’ils représentent, les affects qu’ils produisent sur l’individu contemporain, son être au monde, sa relation à autrui. Il s’agira pour nous d’étudier comment le cinéma révèle et interroge à quel point le téléphone façonne nos expériences quotidiennes en même temps qu’ils modèlent nos représentations mentales. Si, Michel Chion s’est déjà intéressé à la présence du téléphone au cinéma, le corpus de films qu’il convoque n'inclut que de manière extrêmement marginale, et à travers le prisme de la science-fiction seulement, les enjeux du téléphone portable contemporain. Or, Le « videophone » que manifestait en 1968 Stanley Kubrick dans 2001, L’Odysée de l’espace, n’est plus de l’ordre de l’anticipation, il suffit de regarder alentour. 
Les films qui constitueront notre corpus devront être sortis post 2007 et le téléphone devra y tenir « le rôle principal », être la source du déploiement narratif. Il s’agira au travers de ce corpus de saisir les représentations singulières, dans le cinéma contemporain (post-2007), des téléphones intelligents, lesquels possèdent la spécificité de permettre à leurs usagers d’être mobiles, connectés et proposent comme interface un autre écran. Ce nouvel écran --dont on peut se demander s’il concurrence celui du cinéma-- s’impose comme un nouveau lieu de réflexivité par la mise en abyme écranique qui lui préside.  Dans un même temps, il constitue une fenêtre sur un hors-champ inédit pour le cinéma, tant sur le plan esthétique que sur les enjeux philosophique, sociologique voire anthropologique, auxquels son « usage narratif » renvoie. Le cinéma le démontre bien, la banalité et la familiarité des téléphones intelligents/connectés, sont aussi trompeuses que pleines des récits à venir sur les imaginaires associés à ses représentations.
 
La journée d’étude aura lieu le 21 mars 2019 à l’université Savoie Mont Blanc, Chambéry. Elle est organisée par le laboratoire LLSETI et l’ESAP.
 

commentaires

Tek A(rt) Ticket 2019

Publié le 14 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans festivals

Tek A(rt) Ticket 2019

Après une première édition en mars 2018, nous vous accueillerons de nouveau les 14, 15 16, 17 et 18 mars pour un Tek a(rt) Ticket #2.
Nous conservons la base de ce qui a fait la première édition : spectacle et nouvelles technologies sur scène ou ailleurs, ateliers de pratique artistique, conférences, installations numériques et expositions, dans plusieurs lieux de la Ville. Des nouveautés aussi vous seront proposées mais nous attendrons encore quelques mois avant d'en vous communiquer les contenus. 
Deux jours seront essentiellement consacrés aux publics scolaires et les samedi 16 et dimanche 17 mars seront ouverts à tous. 


 

Une nouvelle édition de Tek A(rt) Ticket pour signifier l’engagement de la Ville sur la voie
de l’art croisant les nouvelles technologies, la médiation et la formation professionnelle.
Cette seconde édition vous permettra d’aller à la rencontre de spectacles, de films, d’ateliers de pratique, de centres de formation dédiés ou encore d’assister à des conférences. Tek a(rt) ticket est un évènement familial, grand public. Il s’inscrit au cœur d’un service public du numérique, à visage humain, sur notre territoire.
Au grand plaisir de vous y retrouver.

Daniel Benquet & Laurence Valay

Après avoir testé la formule l’an passé, il a semblé que le chemin, lisière entre les mondes de la création artistique, de la pédagogie, de la pratique, de la professionnalisation possible dans ces secteurs, de l’échange intergénérationnel et intersectoriel – Théâtre, musique, danse, expériences art vivant hors-cadre, productions mixtes histoire, patrimoine et création artistique mais aussi cinéma, jeux vidéo, sociologie, philosophie – soit notre chemin.
Parcourons-le, encore un moment. Ensemble.

Loïc Rabache

Tek A(rt) Ticket 2019
commentaires

IA & création

Publié le 14 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans conférence

Le Design Spot invite, le 21 mars 2019 à 10h, la designer Constance Guisset et le mathématicien Marc Schoenauer pour un entretien hors des sentiers battus. Une rencontre pour confronter les regards, les disciplines et pour aborder sous un autre angle les rapports entre intelligence artificielle et création.

Modération : Olivier Hirt, co-responsable de la recherche à l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI–Les Ateliers).

✔ CONSTANCE GUISSET
Designer et scénographe, Constance Guisset s’intéresse à la légèreté, au mouvement et à l’équilibre. Elle conçoit des objets aux formes simples, épurées, et aux couleurs éclatantes, à fort pouvoir évocateur.

✔ MARC SCHOENAUER
Marc Schœnauer est mathématicien et directeur de recherche à l’Inria . Spécialisé depuis la fin des années 1980 en intelligence artificielle, il a notamment été président de l’AFIA (Association française pour l’intelligence artificielle) et membre de la mission Villani sur l’IA.

 

L’accès à cet événement est libre sur inscription obligatoire (lien ci-dessous).
Une restitution vidéo sera diffusée à l’issue de la rencontre.

 

Lieu:
Design Spot – Université Paris-Saclay
Nano-INNOV Bâtiment 861,
8 Avenue de la Vauve,
91120 Palaiseau

commentaires

Recto VRso 2019 - Art&VR Gallery - Laval Virtual

Publié le 13 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans exposit

Recto VRso 2019 - Art&VR Gallery - Laval Virtual

L'Art & VR Gallery présente une sélection internationale d'œuvres d'art sélectionnées par l'artiste et chercheuse Judith Guez, commissaire d'exposition. Illusions, croisement de la surprise et de l'émerveillement, déstabiliser et amuser. Elles remettent en question nos perceptions de la réalité quotidienne. Nous voulons explorer de nouvelles formes artistiques entre illusion réelle et illusion virtuelle, à travers l'immersion et l'interaction, questionnant nos habitudes perceptuelles et formulant une autre conception du monde. Les propositions souhaitées, sous forme d'installations entre réel et virtuel, pourraient par exemple : questionner les effets de l'hybridation du réel et du virtuel ; s'inspirer d'illusions réelles et/ou de la création d'illusions propres au virtuel ; explorer les effets d'illusions multisensorielles liées à l'immersion et aux interactions dans un monde virtuel/mixed ; fournir des moments de magie numérique ; etc. Laval Virtual est le plus grand événement dédié à la VR/AR & aux Techniques Immersives et se tiendra du 20 au 24 mars 2019. Bénéficiez d'un accès complet au pôle d'activités professionnelles autour de l'art, du numérique et de l'innovation scientifique à Laval Virtual.

Recto VRso 2019 - Art&VR Gallery - Laval Virtual
commentaires

Le zombie vu par des neuroscientifiques

Publié le 13 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans conférence

Le zombie vu par des neuroscientifiques

Avec ses chairs pourrissantes, sa démarche hasardeuse et sa mémoire défaillante, le zombie est souvent l’objet de moqueries prudentes. 

Pourtant, il constitue un modèle prisé en Recherche scientifique pour l’étude du système nerveux central et périphérique. 

Quatre neurobiologistes strasbourgeois viendront présenter l’état des connaissances sur le zombie sur des sujets aussi variés que l’alimentation, les rythmes, la mémoire, les sens et la psychologie.

Nous accueillerons alors, dans le cadre de la semaine du cerveau 2019: 

Anne GIERSCH, Directrice de Recherche INSERM, 
Jorge MENDOZA, Chargé de Recherche CNRS, INCI
Pierre VEINANTE, Professeur des Universités, INCI
Jean-Christophe CASSEL, Professeur des Universités, LNCA
Laurent NEXON, Docteur en Neurosciences, Neuropôle de l'Université de Strasbourg.

---
Le 16 mars de 14h à 16h
Salle Blanche de la Librairie Kléber (2e étage)

commentaires

Affects, flux, fluides. Représentations, histoires et politiques des émotions en arts.

Publié le 12 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans conférence

Affects, flux, fluides. Représentations, histoires et politiques des émotions en arts.

Affects, flux, fluides.
Représentations, histoires et politiques des émotions en arts

Colloque international – 10 au 12 avril 2019 - Université de Strasbourg

Organisation : Université de Strasbourg (EA 3402) / Université Lille (CEAC)

 

Ce colloque international propose une approche transdisciplinaire des manifestations affectives en arts, encourageant un dialogue entre les disciplines artistiques et les approches épistémologiques des émotions (sciences et théories des arts, histoire de l’art, histoire, esthétique, études culturelles, géographie). Englobant toutes les formes d’expressions artistiques contemporaines visuelles, performatives ou textuelles, l’événement souhaite prendre, dans le champ des études artistiques, le pouls de perspectives travaillées par l’affectivité depuis l’emotional turn survenu dans la recherche internationale au début des années 2000. En articulant émotion et perception, mémoire et histoire, corps et subjectivation, représentations et politique, temporalités et spatialités, ce colloque international mêle recherche et création artistique pour interroger les multiples enjeux liés aux manifestations émotionnelles en art, entre arts visuels et sonores, danse, performance, cinéma, musique, arts numériques et littérature.

Les contributions interrogeront la dimension tangible et sensorielle des œuvres d’art en se demandant comment les images, les mises en scènes, les dispositifs, les corporéités et les narrations esthétiques sont (in)formées par les émotions. En écho, l’appareil conceptuel qui s’articule à travers le spectre des affectivités apparaîtra comme un outil pour ancrer les formes artistiques dans leur contexte historique, sociologique et politique. De nombreuses contributions questionneront en particulier les enjeux des affects au prisme des approches féministes, à travers les questions de genre et de sexualités.

Ce chantier de réflexion transdisciplinaire et intermédiale autour des problématiques liées aux émotions, aux affects, aux humeurs et aux fluides s’articulera à travers cinq axes : « Méthodologies émotionnelles : archives, matérialités et expériences » ; « Flux, circulations, intensités : les émotions de la modernité » ; « Performativité des émotions : corps, politiques et communautés » ; « Humeurs et fluides : affects et représentations » et « Dispositifs émotionnels, entre technologies et affectivités ».

 

Participant.e.s : Agustina Andreoletti, Alessandra Arbo, Aude Astier, Clélia Barbut, Janig Bégoc, Anaïs Bernard, Marie-Laure Cazin, Yejin Cha, Marianne Chargois, Anne Creissels, Mélanie Collin-Cremonesi, Rachele Borghi, Ann Cvetkovich, Paola Daniele, Sylvain Diaz, Madeline Dupuy-Belmedjahed, Hakima El Kaddioui, Elise Escalle, Ksenia Fedorova, Arlette Farge, Anna Gehl, Francis Haselden, Charlotte Hubert, Alexandra Irimia, Virginie Jourdain, Elisabeth Lebovici, Mélodie Marull, Myriam Mihindou, Ophélie Naessens, Chiara Palermo, Laura Pennanec’h, Pauline Picot, Sarah Poppel, Johanna Renard, Guillaume Sintès, Ellen Suneson, Florian Vörös, Yvonne Zindel.

 

Comité d’organisation :

Clélia Barbut - Chercheuse associée au Cerlis, UMR 8070, Université Sorbonne Nouvelle, et à l'EA 1279, Histoire et critique des arts, Université Rennes 2

Janig Bégoc - MCF en Histoire et théories des arts visuels, Université de Strasbourg

Anaïs Bernard - Contractuelle en Arts visuels, Université de Strasbourg. Chercheuse associée à l'EA 3402 Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques, Université de Strasbourg.

Anne Creissels - MCF en Arts plastiques et artiste, Université de Lille 3

Johanna Renard – ATER en Arts visuels, Université de Strasbourg. Chercheuse associée à l'EA 3402 Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques, Université de Strasbourg, et à l’EA 1279, Histoire et critique des arts, Université Rennes 2

 

Comité scientifique :

Aude Astier (Université de Strasbourg)

Janig Bégoc (Université de Strasbourg)

Sandra Boehringer (Université de Strasbourg)

Anne Boissière (Université de Lille)

Rachele Borghi (Sorbonne Université)

Anne Creissels  (Université de Lille)

Sylvain Diaz (Université de Strasbourg)

Martial Guédron (Université de Strasbourg)

Laurent Guido (Université de Lille)

Amelia Jones (University of Southern California)

Claire Lahuerta (Université de Lorraine)

Georges Vigarello (EHESS)

Florian Vörös (Université de Lille)

Anne Zeitz (Université Rennes 2)

commentaires

Glitch Art, de Thomas Collet et Nikita Diakur

Publié le 11 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans exposit

Glitch Art, de Thomas Collet et Nikita Diakur

L’exposition de Glitch Art organisé par notre étudiant en Master 1 EPHAC Alexis Lacombrade aura lieu du lundi 18 au vendredi 22 mars. Il s’agit d’une présentation de vidéos et d’images de l’artiste Thomas Collet autour de sa pratique du Glitch et la projection exceptionnelle du court métrage "UGLY" de Nikita Diakur.

VERNISSAGE LE 18/03/19 A PARTIR DE 18H 
en présence de l'artiste Thomas Collet 
DJ Set Illnesstherapy à 18H30

_______________________________________

- THOMAS COLLET -
Thomas Collet est un jeune artiste qui réside à Bruxelles, où il étudie à la Cambre. L’ensemble de ses pratiques s’orientent vers le Glitch Art et l’Art Informatique. Il participe à des expositions collectives de Glitch Art notamment en octobre dernier à la Villette pour l’exposition Blue \x80 . Aujourd’hui il s’interroge sur la matérialisation du Glitch par l’imprimante 3D. La notion de perte est un thème récurrent chez l’artiste dont la pratique s’étend du dessin aux arts numériques en passant par la gravure. C’est en envisageant la destruction comme un paramètre essentiel au sein de ses oeuvres que l’artiste décrit « Toute création est une perte ».

- NIKITA DIAKUR
Nikita Diakur est un réalisateur d’origine russe maintenant basé en Allemagne. Il étudie à la Royal College of Art à Londres, où il réalise "Fly on the Window" qui sera projeté au Festival international du film de Zagreb, Annecy et Edinburgh. Nikita réalise maintenant des court-métrages influencés par des histoires sur le net et les anime via le processus de simulations informatiques. 
UGLY a été primé à de nombreux festivals et a notamment obtenu le Grand prix au Festival International d’Animation d’Ottawa et aux Rencontres à Bistrol.

Synopsis :
Un chat laid lutte pour cohabiter dans un monde fragmenté et brisé jusqu’à trouver son âme sœur en la figure d’un chef mystique.

 

Informations pratiques :
Du lundi 18 mars au vendredi 22 mars,de 10h à 18h (horaires non fixes).
Salle d’exposition - Bâtiment A
Entrée libre

Contact :
Alexis Lacombrade
alex.lacombrade@gmail.com
06 58 02 65 67

commentaires

Jeux vidéo thérapeutiques : se soigner en s'amusant

Publié le 10 Mars 2019 par Anaïs BERNARD dans conférence

Jeux vidéo thérapeutiques : se soigner en s'amusant

CONFÉRENCES: JEUX VIDÉO THÉRAPEUTIQUES : SE SOIGNER EN S'AMUSANT
DIMANCHE 17 MARS 2019 À 15H

Certains patients atteints de maladies neuropsychiatriques peuvent désormais, grâce à des serious games, se rééduquer ou apprendre à gérer certaines situations difficiles pour eux. Soumis à une validation clinique, ces jeux vidéo thérapeutiques sont reconnus comme « dispositifs médicaux numériques ».
A l’hôpital Pitié Salpêtrière de Paris, l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) s’est associé à Genious Healthcare, une entreprise spécialisée dans la création et le développement de ce type de jeux, pour créer un laboratoire de recherche dans ce domaine, intitulé BRAIN e-NOVATION. Les deux directeurs de ce laboratoire présentent quelques exemples d’application.

Avec :
Pierre Foulon, co-directeur du laboratoire BRAIN e-NOVATION, commun à Genious Healthcare et l’ICM ;
Marie-Laure Welter, neurologue et professeure en neurophysiologie au CHU de Rouen, co-directrice du laboratoire BRAIN e-NOVATION.

Séance proposée dans le cadre de la Semaine du Cerveau.

commentaires
<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 60 70 80 90 100 200 > >>