Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Verse, par Thomas Vanz

Publié le 15 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans exposit

Verse, par Thomas Vanz

Nouvelle création réalisée pour le Studio et la Halle de l’Atelier des Lumières, "Verse" est un voyage stellaire hypnotique et métaphysique, à découvrir du 22 février au 31 décembre 2019.
Depuis toujours, les découvertes en astrophysique fascinent et soulèvent des questions qui peut-être resteront à jamais sans réponse. "Verse" vous emmène dans cet univers et met en lumière la beauté de l’infiniment grand.

Les images spectaculaires de Thomas Vanz rendent compte de la puissance poétique et visuelle du cosmos et des étoiles. Plongé dans le monde impénétrable et mystérieux du cosmos, observez les mouvements harmonieux des astres accompagnés d’une composition orchestrale réalisée en duo avec le compositeur et designer sonore Jonathan Fitas.

Cette expérience onirique évoque à travers toutes les échelles et états de la matière, l’infini que l’oeil humain ne peut voir. Thomas Vanz déforme l’espace-temps et propose à travers ce projet une vision sublimée de l’éternelle poésie du cosmos.

THOMAS VANZ 
Thomas Vanz est un réalisateur et compositeur de musique spécialisé depuis 2015 dans la représentation d’événements cosmiques et de questionnements métaphysiques en partant le plus souvent d’images réelles filmées en atelier. A travers deux courts-métrages qui s’appuient sur diverses réactions chimiques capturées en haute résolution, il invite à contempler la mort d'une étoile dans une gigantesque supernova, ou encore à vivre l'infernal voyage au coeur d'un trou noir. Il est aussi réalisateur de clips, tous centrés sur la contemplation de la nature et de son infinie beauté.

Avec la participation de JONATHAN FITAS 
Jonathan Fitas est un compositeur et designer sonore. Violoniste depuis plus de 15 ans, il s’attache aux différentes écritures de la musique et du son à l’image. Cette deuxième collaboration avec Thomas Vanz les amènent à creuser des sujets plus ambitieux comme la spatialisation de l'écoute et l’écriture d’un quatuor à cordes.

commentaires

Vice Versa 5.0 | Creatvie Crossborder Meeting

Publié le 14 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans Evenement

Vice Versa 5.0 | Creatvie Crossborder Meeting

Rencontres arts numériques-recherche-industries culturelles et créatives

Initié par Transcultures (Centre des Cultures numériques et sonores) en 2014 en complicité avec l’Institut de recherche Numediart (Université de Mons), Vice Versa entend donner une visibilité particulière et susciter une réflexion critique et publique autour de projets Arts/Sciences dits « innovants », liés à des enjeux importants des cultures numériques en lien étroit avec les domaines de la recherche et des industries culturelles et créatives.

Pour sa cinquième édition, accueillie par le Mundaneum de Mons et organisée dans le cadre du projet transfrontalier C2L3PLAY – Cross Border Living Labs, Vice Versa met en visibilité les réalisations et recherches de ce living lab de la zone transfrontalière réunissant une quinzaine de partenaires sur 3 régions (Wallonie, Hauts-de-France, Flandre occidentale) et coordonné depuis 2016 par l’Institut de recherche Numediart de l’Université de Mons.

Vice Versa #5 propose une matinée de séances d’idéations pour projets numériques et innovants coordonnée par le Louvre Lens Vallée Incubateur / Accélérateur des Entreprises Culturelles (réservée aux partenaires C2L3Play) ; une après-midi de rencontres autour des cultures numériques, de la recherche et de ses applications concrètes ponctuée par des pauses networking.

 

Programme:

14:00 – présentation du projet transfrontalier Cross Border Living Labs ;
14:20 – conférence introductive au Design Thinking et au prototypage, proposée par Designregio Kortrijk, à la croisée des arts contemporains, des cultures et technologies numériques et des questions sociétales ;
15:50 – présentations d’une dizaine de projets innovants dont certains accompagnés par le Cross Border Living Labs ;
17:30 – performance démo ROBOTSCOPE de Stéphane Kozik
17:45 – exposition démo – projets d’artistes et concepteurs des cultures numériques, un temps de rencontre créateurs / concepteurs / chercheurs / entrepreneurs autour d’un apéro offert.

 

Informations:
22.02.2019
13:45 > 19:30
Mundaneum
Rue de Nimy 7000 Mons
gratuit – réservation

commentaires

(AC)CORPS PARFAIT

Publié le 13 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans performance, festivals

(AC)CORPS PARFAIT

Littérature Au Centre et VIDEOFORMES présentent (AC)CORPS PARFAIT

Performance musicale de Fils Aîné & dessin corporel vidéo-projeté de la tatoueuse Michiyo.

Festival Littérature Au Centre 2019 
"Littérature et corps"
du 27 au 31 mars 2019.

VIDEOBAR #67 :
Mercredi 20 février 2019 | 18h30 > 20h
CHAPELLE DE L'ORATOIRE
14 rue de l'Oratoire, Clermont-Ferrand
ACCÈS LIBRE

En partenariat avec le Service Université Culture (SUC), 7 Jours à Clermont et la Librairie Les Volcans.

commentaires

Komatiite, de Barthélemy Antoine-Loeff

Publié le 12 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans exposit, Artiste

Komatiite, de Barthélemy Antoine-Loeff

Dans le cadre du cycle Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs 🚀

Temps #1 : Planète interdite (anthropocène) 

Komatiite, dispositif immersif, sonore et lumineux, propose une vision poétique du mystère du cœur de notre planète. Une « roche de papier » en fusion artificielle, qui n’aurait pas cristallisée et reprendrait un motif qui imite le minéral mais que l’on pourrait observer dans le cadre des technologies numériques : fractales de papier magmatiques évoquant nos possibles lointaines racines cosmiques.

Il s’agit d’une invitation à la contemplation hypnotique d’un phénomène lumineux, un processus de transformation de la lumière numérique (celle d’un écran) pour devenir lumière naturelle, un magma qui ne refroidirait jamais. L’installation est une tentative poétique de maintenir en vie, artificiellement, un phénomène impossible matérialisé par une roche de papier en fusion artificiel évoquant la formation de la Terre.

Exploration du vivant et du minéral, absurdité fragile et mystérieuse rendue possible par la technologie, entre produit manufacturé, astéroïde magmatique, objet de science-fiction et cristal de papier qui n’est pas sans rappeler un pixel ou la lave stagnante du jeu Minecraft ; tentative, s’il en est, de numériser le monde pour le maîtriser.
Ou d’explorer des territoires inconnus, emplis de promesses.

 〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰

Conception par Barthélemy Antoine-Loeff
Texte par Maxence Grugier 

 〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰

📅 de mercredi 13/02 à dimanche 03/03 aux horaires d'ouverture du Shadok
📍 Plateau (1er étage)
✅ Entrée libre – Tout public 
 

commentaires

Lowsun

Publié le 11 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans exposit, Artiste

Lowsun

Installation Lowsun
De Marie-Julie Bourgeois
du samedi 16 février au samedi 2 mars

en continu pendant les horaires d'ouverture

Lowsun est une fiction solaire basse définition simulant le comportement de la lumière du soleil selon différents scénarios ; apparition, levé, transition, perturbations du champ électromagnétique, couché, disparition…
Un miroir articulé projette une fenêtre qui suit la course du soleil. Cette lumière projetée se déplace au sol et le long des murs, se déforme, rencontre des surfaces qu’elle caresse et côtoie comme la lumière du soleil filtrée par les ouvertures de l’architecture. Lowsun simule nos soleils artificiels basse définition qui prolongent la durée du jour. Lowsun suit le rythme de rotation de la Terre à travers le champ électromagnétique. Lowsun interroge notre rapport au temps et à l’espace qui n’est plus seulement physique et gravitationnel mais photonique.

Programmation et mécatronique : Cyrille Henry
Performance sonore : Nicolas Montgermont
Partenaires : Dicréam & SIANA

commentaires

Pixel lent

Publié le 10 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans performance, exposit

Pixel lent

Pixel lent
Elizabeth Saint-Jalmes et Cyril Leclerc
Mercredi 13 et samedi 16 février 2019

14h - 18h (en continu)

Dans le cadre de "La Science se livre" 2019. Pixel lent est un “ballet performance” pour 176 escargots et deux humains qui évoluent au sein d’une installation plastique et sonore.
Chaque escargot équipé d’un dispositif technique devient une entité lumineuse autonome dont le mouvement aléatoire, en éclairant les capteurs photosensibles du dispositif sonore, génère la musique de l’installation. Les enceintes sont des sculptures manipulables et modulables qui se font grignoter par les gastéropodes. Leur présence, ainsi que les déjections des escargots sédimentent le temps passé, présent et à venir. Durant l’installation performance, Cyril Leclerc et Elizabeth Saint-Jalmes sont les gardiens qui veillent sur l’environnement. Ils font vivre l’espace par des manipulations, des glissements, qui façonnent le hasard, rythment et modulent le temps. La pièce est une expérience sensorielle immersive, un tableau mouvant qui projette chacun dans un rapport intime à la temporalité, au changement et l’invite à la contemplation. A la fin de la performance, les artistes relâchent les escargots en pleine nature.

Conception, création, réalisation : Elizabeth Saint-Jalmes et Cyril Leclerc
Production : Pigeon Pourri + Bisou Love (PP+BL)
Production déléguée : Le Générateur
Coproduction : Ferme hélicicole «Les escargots de Cyril» à Gourdon
Avec le soutien du Point Ephémère
Remerciements : Anne Dreyfus et l’équipe du Générateur, Adrien Chiquet, David Dibilio, Bertrand Larrieu, Bob & Dom, Christian & Ninja

commentaires

Kinoscope – Film en réalité virtuelle

Publié le 9 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans réalité virtuelle, film

Kinoscope – Film en réalité virtuelle

KINOSCOPE ➡️ Un voyage en Cinéma et en Réalité Virtuelle

N’avez-vous jamais rêvé de voyager en cinéma ? De vous immerger un instant dans l’univers des chefs d’oeuvre du 7ème art ? 
Grâce à la réalité virtuelle, #Kinoscope vous invite à vivre ce voyage. Il était une fois le cinéma…

Cette expérience en réalité virtuelle (VR) entraîne le spectateur dans un univers vivant et coloré, à la découverte de l’histoire du cinéma au travers de scènes cultes, en passant de #Méliès et #Chaplin à #Kubrick et #Tarantino, entre autres !

Tous les trimestres, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg et Seppia ont carte blanche pour proposer une immersion à 360° au Shadok.  
À disposition, 2 casques, un espace dédié et un accompagnement par notre équipe de médiation pour découvrir la réalité virtuelle.

〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰〰
📅 Mercredis 6, 13, 20 et 27 février, 6, 13, 20 et 27 mars
Samedis 9, 16 et 23 février, 2, 9, 16, 23 et 30 mars
Dimanches 3 et 17 février, 3, 24, 31 mars

⏱ de 14h à 18h
✅ Entrée libre
📍 Shadok, Fabrique du Numérique
     25 Presqu'île André Malraux 
     67100 Strasbourg
     Salon (rez-de-chaussée)

Court-métrage écrit et réalisé par Philippe A.Collin & Clément Léotard
Produit par Ex Nihilo / Novelab en association avec La Cinémathèque française
En collaboration avec Google Arts & Culture
Avec le soutien du CNC - Centre national du cinéma et de l'image animée et de la Ville de Paris

commentaires

Devant Le Son - Expérience De Théâtre Immersif

Publié le 8 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans théâtre

Devant Le Son - Expérience De Théâtre Immersif

Devant le son : une pièce électronique pour quatre personnages dont un absent.

Cette pièce est à découvrir au Théâtre De Verre, à Paris, les 14, 15, 28 février et le 1er mars 2019.

On est dans les bois ou sur les pistes d’un aérodrome. On est en free-party ou en teknival et il y a de la musique partout. On est 80000 à danser seuls.

Devant le mur de son il y a Benko, une vraie tête de con selon l’expression consacrée, collé aux enceintes comme un papillon à une ampoule. Il y a aussi Manu, distant, radical à sa manière froide et intransigeante. Et il y a Angèle qui deale des médicaments, qui chancelle sur la corde raide des souvenirs et des hallucinations.

Et puis il y a le quatrième. On lui parle, on l’entraîne, on le bouscule. Mais lui ce qu’il veut c’est juste parler à Angèle. C’est juste comprendre ce qui s’est passé entre eux il y a bien des années. Comprendre la métamorphose d’Angèle et la fuite d’Angèle.

 

Historique et évolution du projet

Après une programmation au festival littéraire "Hors Limites" en version lecture et un passage par le théâtre du Temps à Paris, l'équipe poursuit sa route en octobre prochain grâce aux studios Virecourt. Les programmateurs nous ont choisis pour deux semaines de résidence dans ce formidable endroit propice aux expérimentations scéniques, nous ne manqueront pas d'en profiter.

La lettre et l'esprit

Nous voulons vous inviter à une expérience unique de théâtre festif. La musique est ici un personnage à part entière qui viendra vous chercher pour vous faire danser vous aussi. Pas de scène, pas de distance entre le public et les comédiens, juste un DJ et des espaces dessinés par la lumière, des éléments de décor autour desquels circuler librement.

Le texte, profondément rythmique, trouvera naturellement sa place dans la foule. L'histoire d'Angèle et de ce petit groupe avance comme une vis, du présent au passé, vers des zones de plus en plus enfouies. Entre moments de jubilation et pertes de contrôle, fringales et transes, éclats de rire et bad-trips, rejoignez-nous devant le son !

 

commentaires

Réalités déplacées

Publié le 7 Février 2019 par Anaïs BERNARD dans exposit

Réalités déplacées

Dans le cadre du cycle Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs
Temps #1 : Planète interdite (anthropocène) 

Au rythme des évolutions technologiques, notre environnement et nos modes de vie se modifient. On parle d’ailleurs d’« anthropocène » pour qualifier notre ère depuis que l’écosystème de la Terre est marqué par les activités humaines.

À l’aide des outils du design et de la science-fiction et avec la participation des étudiants du Master Design de l’Université de Strasbourg lors d’un atelier encadré par Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard, l’exposition Réalités Déplacées est une invitation à imaginer et à débattre de futurs probables.

Des micro-récits qui impliquent d’interroger l’alimentaire, les ressources naturelles, les changements climatiques, les flux migratoires, les technologies du quotidien, l’éducation ou encore l’économie du numérique par le prisme du projet de design et au regard d’une nécessité d’habiter autrement, d’appréhender d’autres mondes communs et d’autres hospitalités.

Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs est le cycle thématique fil rouge de l’année 2019 au Shadok.

Concentrée autour du thème général de la science-fiction et de son impact sur la société, cette série d’événements mêle expositions, rencontres, ateliers, performances, résidences avec des créatifs, des artistes, des chercheurs, des auteurs de février à octobre.

 

Entrée libre – Tout public
Exposition du 13 février 2019 au 3 mars 2019.
aux heures d'ouvertures
Vernissage le mercredi 13 février à 19h 

Commissariat et scénographie Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard.

Avec la participation des étudiants du master Design de la faculté des Arts et le Laboratoire ACCRA de l’université de Strasbourg : Adèle Ancel, Erwan Astier, Ombeline Battistin, Alexandre Del Volta, Manon Gratté, Alexandre Harster, François Kessler, Arthur Klein, Élisa Morath, François-Alexandre Mouton, Lucile Muths, Caroline Sutter, Héloïse Ulrich

En partenariat avec Maxence Grugier et le Shadok

commentaires

Piloter un objet par l'activité cérébrale

Publié le 6 Février 2019 par Anaïs BERNARD

Piloter un objet par l'activité cérébrale

Contrôler une machine ou un avatar par la pensée... Rêve pour certains, sciences fiction pour d'autres, mais d'ores et déjà une réalité !
Bien que cela nécessite un apprentissage, il est possible de se concentrer suffisamment fort pour qu'un type d'ondes cérébrales soit reconnu et interprété par une interface homme-machine.

Comment se déroule cet apprentissage ? Comment stéréotyper les ondes cérébrales pour qu'elles soient reconnues par une machine ? Peut-on redonner la mobilité à des personnes n'en ayant plus grâce à un contrôle d'exosquelettes ? Sera-t-il possible de jouer à un jeu entièrement via son cerveau ?

Ces sujets seront le centre de quatre présentations le Mercredi 13 février 2019 de 18:00 à 20:00 par :
Alain Berthoz, neurophysiologiste, membre honoraire du Collège de France, membre de l’Académie des technologies ;
Guillaume Charvet, responsable du Pôle conception des dispositifs médicaux, Cea, Leti, Clinatec, Grenoble ;
Anatole Lécuyer, directeur de recherche, Institut national de recherche en informatique et automatique (Inria), Rennes ;
Fabien Lotte, chargé de recherche, Inria/Labri, université de Bordeaux, CNRS/INP ;
Jérémie Mattout, chercheur Inserm, Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL).

Ces présentations seront suivies d'une table ronde animée par René Amalberti, Académie des technologies. 

Cité des sciences et de l'industrie
30, Avenue Corentin Cariou, 75019 Paris

commentaires
<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 60 70 80 90 100 200 > >>