Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

APPELS À PROJETS POUR L’ÉDITION 2022 - Fête des Lumières

Publié le 1 Avril 2022 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

APPELS À PROJETS POUR L’ÉDITION 2022 - Fête des Lumières

Plusieurs dispositifs sont ouverts aux candidatures :

1/ LES PLUS GRANDS SITES DU FESTIVAL EN MARCHÉS PUBLICS :
7 lots sont publiés sur le site des marchés publics de la Ville de Lyon :

  • Place des Jacobins
  • Cathédrale Saint-Jean
  • Colline de Fourvière
  • Place des Terreaux
  • Parc de la Tête d’Or – Pelouse– Lac
  • Parc de la Tête d’Or – Projection  
  • Place Louis Pradel

Réponses par voie dématérialisée uniquement, avant le 29/04/2022 à 12h précises.

►Attention l’envoi d’un dossier par email n’est pas autorisé (votre dossier sera automatiquement rejeté).

La transmission des documents par voie électronique se fait uniquement sur le profil de l’acheteur de la ville de Lyon : http://marches2.lyon.fr/avis/index.cfm?fuseaction=pub.affPublication&refPub=MPI-pub-2022085011&serveur=MPI&IDS=769

La liste complète des pièces à fournir est indiquée dans le règlement de la consultation.

 

2/ APPEL À PROJETS FÊTE DES LUMIÈRES
Vous êtes un artiste indépendant ou en collectif, étudiant, jeune créateur ou confirmé, avec une association, une institution ou une entreprise, un acteur du territoire lyonnais ou d’ailleurs, cet appel à projets est fait pour vous !

Les projets sélectionnés pourront être financés avec l’aide de subventions de la Ville de Lyon (pour des associations) ou du mécénat (pour des associations ou entreprises).

Nous sommes à la recherche d’artistes avec un propos sur la lumière, sur des formats objets, installations, des expérimentations, pour des projets contemplatifs, participatifs, interactifs ou immersifs, qui jouent et détournent l’espace public extérieur principalement, mais aussi parfois en intérieur.

Rendez-vous prochainement en avril pour découvrir cet appel à projets dédié aux divers horizons de la création lumière contemporaine.

Ecrivez-nous à fetedeslumieres.messagerie@mairie-lyon.fr pour le recevoir et faire partie de notre base de données artistes.

commentaires

MIRAGES & MIRACLES

Publié le 31 Mars 2022 par Anaïs BERNARD dans Exposition

MIRAGES & MIRACLES

ADRIEN M & CLAIRE B

MIRAGES & MIRACLES
DU JEUDI 7 AU SAMEDI 30 AVRIL

LA CRYPTE / HALL / LA ROTONDE

Visuellement éblouissante, une exposition immersive et poétique qui relie les magies du vivant et du numérique.

Des dessins de pierres en réalité augmentée, des illusions holographiques en théâtre optique, des “machines à fantômes” avec casques de réalité virtuelle… Cette série d’installations donne à voir et à ressentir tout l’éventail des expériences immersives dans le champ des arts plastiques, graphiques et numériques.

Entre illusion et réalité, organique et technologique, les deux artistes utilisent les dispositifs les plus pointus pour faire naître une magie originelle de l’émerveillement. Par la force de l’informatique et de la fiction, ils interrogent les contours de ce qui compose le vivant. Sidérant !

Installation accueillie en partenariat avec le Festival Recto VRso, du 13 au 17 avril.

commentaires

ADN, UN MONDE À LA CARTE

Publié le 30 Mars 2022 par Anaïs BERNARD dans conférence

ADN, UN MONDE À LA CARTE

Un format novateur et une expérience inédite : participez à une rencontre interactive avec des chercheurs, initiez-vous à la démarche scientifique et prenez la parole au Musée de l’Homme !

Dans le cadre de cette rencontre, le musée vous propose d'explorer la thématique des manipulations génétiques. Quelles sont aujourd'hui les possibilités de manipulation de l'ADN ? Quelles perspectives scientifiques offrent-elles ? Quelle place donner à ces manipulations dans nos sociétés actuelles ?

Evelyne Heyer est professeure d’Anthropologie génétique au Muséum national d’Histoire naturelle où elle mène des recherches sur l’évolution génétique et la diversité de notre espèce. Pour cela elle mène des travaux de terrain en Asie Centrale et Afrique Centrale et elle a publié plus de 100 articles scientifiques. Son laboratoire est situé au Musée de l’Homme où elle dirige une unité de recherche en Eco-Anthropologie. Elle s’implique fortement dans le projet de rénovation du Musée de l’Homme dont elle est le commissaire scientifique général. Le Musée de l’Homme rénové a ouvert ses portes en octobre 2015. Elle est commissaire scientifique de la première grande exposition temporaire du nouveau Musée de l’Homme : « Nous et les Autres - des préjugés au racisme ». En 2020, elle est commissaire scientifique de l'exposition « Aux frontières de l'humain », exposition temporaire du Musée de l'Homme. En 2010 elle est nommée « Chevalier de l’Ordre National du Mérite » et en 2017 « Chevalier de la Légion d’Honneur ». Elle est lauréate du prix Diderot-Curien 2017 récompensant une personnalité pour son investissement dans le champ des cultures scientifique, technique et industrielle. Elle a dirigé l’ouvrage collectif « Une belle Histoire de l’Homme » chez Flammarion (2015), publié avec Carole Reynaud-Paligot les livres « Nous et les Autres – des préjugés au racisme » (2017) et « On vient vraiment tous d’Afrique » (2019). Elle a également publié « L’Odyssée des gènes », chez Flammarion (2020).

Carine Giovannangeli est diplômée en Physique de l'École Normale Supérieure (Lyon) et a obtenu son doctorat en Biophysique (Université Paris VI) en 1992 sur la caractérisation biophysique et biologique de structures inhabituelles d'acides nucléiques sous la direction de Claude Hélène. Elle a ensuite été embauchée par le CNRS en 1992 et a passé quelques années à l'Institut Pasteur à travailler sur le VIH et les stratégies d'inhibition basées sur le ciblage des acides nucléiques du génome viral. Au cours des dernières années au Museum national d'Histoire naturelle (Paris), son groupe s'est concentré sur l'optimisation des méthodes d'édition du génome à l'aide des protéines TALE et des systèmes CRISPR/Cas en caractérisant les mécanismes de réparation de l'ADN associés aux modifications du génome induites par les nucléases et en fournissant des ressources dans le domaine (TACGENE). Récemment, le groupe étend ses études sur les mécanismes de réparation de l'ADN aux tardigrades, des animaux connus pour leur résistance exceptionnelle, notamment aux stress génotoxiques, dans le but d'examiner les bases moléculaires de la résistance du génome tardigrade. En 2020, elle est conseillère scientifique pour l'exposition « Aux frontières de l'humain », exposition temporaire du Musée de l'Homme.

Mercredi 6 avril 2022 à 18 h à l'auditorium Jean Rouch - Durée : 1 h 30.
Rendez à l'accueil du musée.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée sur billetterie.museedelhomme.fr

Avec le soutien de la Société des Amis du Musée de l'Homme.

commentaires

Approches anthropologiques des émotions. Des jeunes en souffrance

Publié le 29 Mars 2022 par Anaïs BERNARD dans conférence

Séminaire
31 mars 2022
En visioconférence

L’élaboration d’un cycle de séminaires sur les émotions vise à constituer un groupe de travail interdisciplinaire à périmètre breton réunissant des chercheur.e.s des différentes disciplines des sciences humaines et sociales des universités de la région (Université de Bretagne Occidentale, Université Rennes 1, Université Rennes 2 et Université Bretagne Sud) dont les recherches abordent la question des affects, et ceci dans le but de faire dialoguer et de comparer les différentes approches des émotions dans les sciences humaines.
Ce cycle "Les émotions dans les sciences humaines : regards croisés" est porté par le groupe de travail interdisciplinaire de la MSHB, APRESEC (Approches pluridisciplinaires sur le rôle des émotions dans la Société, l'État et la Culture).
Le quatrième séminaire s'intitule Approches anthropologiques des émotions. Des jeunes en souffrance et aura lieu le jeudi 31 mars 2022, de 14h à 16h. Ce sera l'occasion de venir écouter la présentation de David le Breton (Université de Strasbourg), professeur de sociologie et d'anthropologie et spécialiste de l'analyse des comportements à risque.
 
Organisation :

  • Maria José Fernandez, MCF-HDR en civilisation hispanique (HCTI - UBO)
  • Stéphane Héas, MCF-HDR en sociologie STAPS (VIPS2 - Université Rennes 2)
  • Pouneh Mochiri, MCF en littérature comparée, (HCTI - UBO)

Les inscriptions pour la visioconférence sont ouvertes jusqu'au mardi 29 mars inclus. Les liens de connexion seront envoyés la veille de l’événement.

commentaires

JOURNÉE PROFESSIONNELLE - La transition culturelle

Publié le 28 Mars 2022 par Anaïs BERNARD dans conférence

JOURNÉE PROFESSIONNELLE - La transition culturelle

JOURNÉE PROFESSIONNELLE
Jeudi 14 avril
La Coursive

Co-organisée avec HACNUM, la journée professionnelle ouvre ses portes à La Coursive avec ses deux tables rondes autour de la transition culturelle.

Inscription obligatoire par mail (festivalzero1@gmail.com) ou au 07 67 81 42 24.

10h00 - 11h00 | Transition culturelle : politiques culturelles et aménagement du territoire.

Céline Berthoumieux
Présidente HACNUM

Directrice de Zinc et co-direcrice de la biennale Chroniques

Eli Commins
Directeur du Lieu Unique

Anne Le Gall
Directrice des publics à La Gaité Lyrique

Catherine Benguigui
Adjointe à la Marie en charge de la culture pour la ville de La Rochelle


11h30 - 12h30 | Transition culturelle : éducation artistique et culturelle.

Diego Jarak
Vice-président Culture et interdisciplinarité à La Rochelle Université

Emmanuel Mahé
Directeur de recherche à l’EnsadLab

Christine Vidal
Co-directrice Le BAL

Claire Couffy
Direction des publics du Centre Pompidou

commentaires

Festival Recto VRso #5

Publié le 27 Mars 2022 par Anaïs BERNARD dans Festival, festivals, lieux & festivals

Festival Recto VRso #5

Recto VRso est une exposition internationale d’art et réalité virtuelle et mixte qui se tient dans le cadre du salon Laval Virtual. Conçue par l’artiste-chercheure Judith Guez, Recto VRso a pour objectif d’inviter les œuvres d’artistes, de chercheurs, d’étudiants et d’explorateurs qui interrogent de près ou de loin le médium de la réalité virtuelle, de manière à faire émerger de nouvelles formes artistiques. La prochaine édition du festival aura lieu du 12 au 17 avril 2022.

 

L’Art&VR Gallery est l’exposition officielle de Recto VRso qui présente une quinzaine d’œuvres sélectionnées suite à un appel à projet international. Chaque année, un des artistes exposés à l’Art&VR Gallery est également récompensé par un Laval Virtual Award dans la catégorie Art&VR lors de la cérémonie de remise des prix organisée dans le cadre du salon Laval Virtual. Cette année, le thème de l'exposition est : "Environnement réel / Environnement virtuel".

 

Un parcours d’expositions artistiques dans la vieille ville de Laval valorise la diversité artistique du domaine en invitant des artistes reconnus, des étudiants, des chercheurs et des collectifs à s’emparer de différents lieux. Cette dynamique permet l’exposition plus libre de projets émergents, accompagnant une thématique particulière, et hybridant différentes pratiques et laissant part à l’exploration artistique. Ce parcours veut également favoriser les partenariats, en proposant à des structures (académiques, artistiques ou industrielles) d’investir un lieu, et/ou de proposer des événements en lien avec les valeurs de Recto VRso.

 

Recto VRso est un espace d’inspiration et de découverte qui promeut, favorise et stimule la création artistique autour de l’art immersif et interactif, entre le réel et le virtuel. Il expose des œuvres d’artistes, de chercheurs, d’étudiants et d’explorateurs qui interrogent de près ou de loin le médium de la réalité virtuelle et mixte.

Son objectif est de créer des temps d’ouverture, d’échange et de partage pour les artistes, les professionnels et le public, autour de ces nouvelles formes artistiques, afin de proposer différentes hybridations et émergences.

 

 

commentaires

Clément Cogitore

Publié le 26 Mars 2022 par Anaïs BERNARD dans Exposition

Clément Cogitore

Exposition
02.04 > 29.05.2022

Capter la beauté élégiaque d’une nuée d’écrans de téléphones (Élégies), activer l’essence éphémère de peintures figées depuis des milliers d’années (Lascaux), ou révéler la poésie d’un poids lourd sur les routes (Travel(ing)), les films de Clément Cogitore ne relèvent ni du documentaire, ni de la fiction mais éclairent l’aura quasi magique qui peut émaner du réel. 

Clément Cogitore, né à Colmar en 1983, vit et travaille entre Paris et Berlin. Après des études à l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, et au Fresnoy - Studio National des Arts Contemporains - Cogitore développe un langage original qui s’exprime par le biais de films, de vidéos, d’installations et de photographies. Son travail questionne les modalités de cohabitation des hommes avec leurs images. Ses oeuvres sont exposées et projetées au sein d’institutions françaises et internationales telles que le Palais de Tokyo, le Centre Georges Pompidou (Paris), ICA (Londres), Haus der Kulturen der Welt (Berlin), MoMA (New-York), MNBA (Québec), SeMA Bunker (Séoul), MACRO (Rome), Red Brick Art Museum (Pékin), Rockbund Museum (Pékin), Kunsthaus Baselland (Basel), Hirschhorn Museum and Sculpture Garden (Washington), MUDAM (Luxembourg) notamment.

En 2015 son premier long-métrage Ni le ciel, Ni la terre a été récompensé par le Prix de la Fondation Gan, au Festival de Cannes - Semaine de la critique, salué par la critique et nominé pour le César du meilleur premier film. La même année il reçoit le Prix BAL pour la jeune création. L’année 2016, il reçoit le Prix SciencesPo pour l’art contemporain et le 18° Prix de la Fondation d’Entreprise Ricard pour l’art contemporain. Ses films ont été sélectionnés et récompensés dans de nombreux festivals internationaux (Cannes, Locarno, Telluride, Los Angeles, San Sebastian).
En 2018, Clément Cogitore est lauréat du Prix Marcel Duchamp.
En 2019, à l’occasion du 350e anniversaire de l’Opéra de Paris, il signe la mise en scène de l’opéra-ballet Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau.
Artiste invité au CENTQUATRE-PARIS depuis 2018, l’exposition actuelle se présente comme l’aboutissement de cette résidence.


Info. pratiques:

Tarifs 
tarif plein6 €
tarif réduit4 €
abonné, adhérent3 €
tarif groupe+ d'infos
billetterie : 01 53 35 50 00

Horaires
mercredi  14h - 19h
jeudi  14h - 19h
vendredi  14h - 19h
week-end  14h - 19h
Infos pratiques

tout public

vernissage le 02.04.2022

CENTQUATRE-PARIS

5 rue Curial - 75019 Paris
Billetterie : 01 53 35 50 00
billetterie@104.fr

Clément Cogitore a une prédilection pour la nuit (...), mais aussi ses métaphores (celle du sommeil et de la folie, celle des ténèbres de l’histoire, collective ou personnelle), dont le sens ne nous est jamais tout à fait révélé et qui s’y donne à voir de manière fragmentaire ou énigmatique, lueurs trouant l’ombre comme autant d’éclats de sens : nulle explication, seulement des récits ou des tableaux chargés d’une signification tour à tour onirique et mystique.

Philippe-Alain Michaud

commentaires

L'inattendu en arts et sciences

Publié le 25 Mars 2022 par Anaïs BERNARD dans conférence

Cette journée, qui se tient le 1er avril 2022, consacrée à L'inattendu en arts et sciences, est organisée par le Groupe de travail interdisciplinaire (GTI) CAST (Créations, Arts, Sciences, Techniques) et plus particulière par Laurence Dahan-Gaida (PR Littérature comparée, université de Franche Comté - CRIT) et Claudia Desblaches (MCF Littérature américaine, université Rennes 2 - ACE). Elle se divise en deux temps :

L'inattendu reproductible à l'infini (matinée, 9h - 12h)
Cette séance s’intéresse à la reproductibilité et à l’imprévisibilité de formes dupliquées à l’infini comme dans un étrange ballet visuel oscillant mécaniquement entre formes attendues et inattendues, entre déterminisme et hasard. Utilisées d’abord pour modéliser des objets naturels complexes, les fractales sont ensuite devenues des créations artistiques autonomes. Un des principes fondamentaux des fractales est l’autosimilarité qui manifeste un principe de régression à l’infini mis en œuvre dans de nombreuses créations : art fractal (le plasticien Jean-Claude Meynard), poésie fractale (Ewalid Amry).

Objets singuliers ou l'inattendu matérialisé (après-midi, 14h - 17h)
Les phénomènes de sérendipité montrent que beaucoup de créations sont issues d’un heureux hasard. De grandes inventions ont été découvertes par hasard (le stéthoscope, les antibiotiques à la pénicilline, la potentielle utilisation du ver arénicole comme « respirateur moléculaire » pour aider les malades du covid après des découvertes lors de greffes de peau). En art, se laisser aller à la magie du hasard et à l’erreur permet de faire émerger quelque chose de différent, de faire des grandes découvertes archéologiques au hasard (la grotte de Lascaux). Les chercheurs trouvent souvent et heureusement, ce qu’ils ne cherchent pas et dénichent ‘un objet singulier’ (Baudrillard, Nouvel) par ‘hasard et sagacité’ (Catellin).
La fiction se crée par l’entremise de programmeurs et d’écrivains, l’architecture (espace matériel), la science et la biologie (espaces naturels) sont envisagées comme champs disciplinaires qui nourrissent le débat sur les objets inclassables. C’est par le surgissement de l’inattendu que la création se fait devenir, obligeant à renégocier les frontières entre l’humain et le non humain (Eduardo. Kac et J. Bennett).

 

Informations pratiques :

  • l'accueil commence à 8h30
  • le port du masque ainsi que les gestes barrières restent obligatoires
  • les inscriptions (voir le formulaire au lien ci-dessous) restent possibles jusqu'au 27 mars inclus. (Envoi des liens de connexion la semaine du 28 mars)
commentaires

Festival ZERO1 #7

Publié le 19 Mars 2022 par Anaïs BERNARD dans Festival, lieux & festivals, festivals

Festival ZERO1 #7

Le Festival ZERO1, organisé par les étudiant·e·s du Master 2 DPAN de La Rochelle Université, allie les arts numériques et le patrimoine rochelais.
Depuis 7 ans, le festival installe des expositions, des conférences, des ateliers mais aussi des expériences numériques au service de l’art dans les lieux phares de La Rochelle (Les Tours, La Coursive, La Chapelle des Dames Blanches, le CCN, …).

Ouverte à tou·te·s et GRATUITE, cette manifestation s'installe progressivement comme un rendez-vous incontournable pour les habitants, mais aussi pour les visiteurs qui cherchent à mieux comprendre cette culture numérique qui nous entoure.

Le Festival ZERO1 des arts et cultures numériques revient pour sa 7e édition proposer des œuvres et performances numériques sur La Rochelle. Rejoignez-nous du 13 au 17 avril 2022, dans les lieux les plus emblématiques de la ville de La Rochelle !

 

L’équipe
Nous sommes dix étudiant·e·s réunis au sein du Master DPAN de La Rochelle Université. Nous venons d’horizons multiples qui s’enrichissent les uns des autres. Formés aux langues, aux relations internationales, à la communication, au monde de l’audiovisuel, aux problématiques patrimoniales, nous rencontrons tout au long de l’année des professionnels de l’industrie culturelle et numérique.

 

 

commentaires

Uncanny Valley

Publié le 18 Mars 2022 par Anaïs BERNARD dans performance, theatre

Uncanny Valley

Uncanny Valley
UNE BALADE DANS LA VALLÉE DE L’ÉTRANGE, GUIDÉE PAR UN ROBOT

Le 25 mars à 20h et 21h30 et le 26 mars à 17h et 19h
Rimini Protokoll
Spectacle robotique


Dans cette pièce de théâtre présentée comme  une lecture-conférence, l’écrivain Thomas  Melle est remplacé par un robot à l’apparence  humaine.  

Seul sur scène en lieu et place de l’auteur,  un robot à la voix et aux traits humains vous  invite à repenser la frontière de plus en plus  mince entre humanité et robotique.

Rimini Protokoll poursuit son exploration du théâtre sans acteur. Pour Uncanny Valley, l’auteur Thomas Melle a prêté son corps et sa voix à une expérience singulière, qui déplace les frontières entre artificiel et authentique.

Dans l’industrie, les robots qui déchargent les humains de nombreuses tâches sont construits pour ressembler à des machines. À l’inverse, les premiers robots dédiés au soin à la personne prennent une apparence la plus humaine possible, afin de créer de l’empathie.

Stefan Kaegi est passé maître dans l’art du théâtre documentaire immersif avec sa compagnie Rimini Protokoll. Cette fois, il détourne, avec Thomas Melle, le rituel de la rencontre entre un écrivain et ses lecteurs. Simulant l’authenticité, elle est en fait un exercice répété à l’identique par l’orateur. Thomas Melle a donc confié cette tâche à un robot, dont les expressions faciales, les gestes et la voix ont été travaillés avec précision. Partant du problème de l’instabilité et de la perte de contrôle, l’humanoïde présente sa propre conception de la relation humaine aux spectateurs, suscitant un certain sentiment d’étrangeté.

Selon l’évolution des conditions sanitaires, cette programmation est susceptible d’évoluer, consultez notre site régulièrement pour avoir les informations à jour.

Plein tarif : 12€ / Tarif GPSO : 8€ / Tarif réduit : 5€

Le Cube
Centre de création et de formation au numérique

20 cours Saint-Vincent,
92130 Issy-les-Moulineaux

Horaires
Du mardi au vendredi
de 13h à 19h
Samedi de 10h à 18h
Le Cube est fermé
le dimanche, le lundi
et les jours fériés

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>