Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Future Dreaming

Publié le 7 Septembre 2020 par Anaïs BERNARD dans VR

Future Dreaming

Dans ce film immersif de réalité virtuelle, vous entrerez dans une bulle de rêve déformant le temps alors que quatre jeunes aborigènes australiens vous guideront à travers leur avenir. Soyez prêt pour une aventure intergalactique. Cherchez les émeus de l'espace!

‍Future Dreaming a été inspiré par l'ancienne pratique aborigène australienne de Dreamtime, une technique de visualisation mentale où vous voyez votre esprit se déplacer à travers le passé, le présent ou le futur. Le projet a commencé par une question… «À quoi ressemblera votre avenir… dans une semaine?» Et puis il a grandi… «Dans 5 ans?… Et dans 20 ans?» «Pourriez-vous être le premier astronaute aborigène australien?» «Bien sûr!». Au cours de quelques mois, nos jeunes protagonistes: Ali Lockyer, Maverick Eaton, Nelson et Maxie Coppin, ont collaboré avec l'artiste VR Sutu pour concevoir leur Future Dreaming dans l'infini espace de création de la réalité virtuelle et une fois leurs mondes conçus, ils ont utilisé la technologie de capture de mouvement pour animer leurs avatars afin de raconter leur histoire et guider les visiteurs dans leur création.

Au fond, Future Dreaming représente une opportunité pour ces jeunes, originaires d'une région reculée de l'Australie occidentale, de rêver en grand et d'être inclus dans les possibilités technologiques de prototypage de leur propre avenir. Ce travail promeut les droits culturels grâce à l'accessibilité et aide les artistes émergents à accroître leurs compétences et leurs capacités dans le domaine numérique.

 

Producteur : Alison Lucker | Scénariste / Réalisateur / Directeur artistique: Sutu | Production VR: Vision du visiteur | Directeur technique: Charles Henden | Directeur artistique technique: Craig Bowler | Compositeur: Jake Steele | VR spécial FX: Vladimir Storm | Artiste VR senior: Sutu | Protagonistes et artistes juniors VR: Alison Lockyer, Maverick Easton, Nelson Coppin, Maxie Coppin | Artistes de personnages: David Keep, Rebecca Ambrose, Felix Ronnholm | Animateurs 3D: David Keep, Felix Ronnholm, Jilmar Altamira, Zoltan Vass

commentaires

*MAGH

Publié le 6 Septembre 2020 par Anaïs BERNARD dans Arts vivants

*MAGH

Collaboration Caliban Midi – K. Danse / Création en chantier 2019-2020-2021

Jean Marc Matos – Thomas Peyruse

Première sortie de résidence exploratoire : 2 (14h) et 3 (20h30) octobre 2020, Théâtre le Ring, Toulouse

Danse et robotique

3 humaines – 1 machine animée semi-autonome.

*Magh, création des chorégraphes Jean-Marc Matos et Anne Holst, en collaboration avec le roboticien Thomas Peyruse, met en scène trois interprètes-danseuses Lisa Biscaro Balle, Ambre Cazier et Marianne Masson en présence d’une machine atypique. Une occasion unique pour questionner notre relation comme humain, corps, face à cet objet capable de consommer de l’énergie pour se mouvoir, cet animal éternel. La pièce s’attache à explorer de nouvelles poésies sur cette relation dystopique Humain vs Machine.

Comment faire dialoguer ces différentes intelligences ? Celle de la matière, du corps, de l’animal avec celle de la machine. Comment construire ce dialogue entre le « vivant » et l’immortalité de la machine ? Comment explorer les relations « physiques » de réciprocité, fusion et conflit ?

À l’heure de l’intelligence artificielle, il s’agit de bousculer l’interface corps-machine.

Propos :

La rencontre inédite entre trois humaines et une machine flexible dotée d’un caractère très moyennement souple.
La « grâce », le contrôle, la surveillance et la réification du corps contraint.

Trois femmes/personnages hybrides prises entre désir, peur, résistance, et quête de sens dans un espace sous tension.

Un projet de double écriture centrée sur le fonctionnement mouvementé d’une machine dite « vivante » (dotée de comportement autonome) et d’une danse de « résistance / cohabitation » avec le machinique.

Le projet

Dans ce rapport à la science et à la technologie numérique, qui s’incarne directement par la danse dans la série des récents spectacles (tels Myselves, Deux Pandores, RCO, BodyFail, …), le projet *MAGH s’inscrit dans le prolongement des réflexions engagées depuis plusieurs années par Jean-Marc Matos, cherchant à souligner les difficiles relations que les corps entretiennent avec les « machines », les concrètes autant que les abstraites, sur les plans d’une écologie sociale, psychologique, poétique, critique …

S’agissant ici de la rencontre entre écriture chorégraphique et objet scénique robotisé, l’œuvre propose au spectateur une expérience perceptive où se pose de manière aiguë le problème de notre relation en devenir avec l’intelligence artificielle et les technologies ubiquitaires.

Le spectateur est à la fois voyeur et observé, par des corps en état de permanente surveillance, contraints, assujettis, conformes, … laissant se développer le potentiel subversif, entrevu derrière la capacité à « danser », au-delà du dessein normatif du modèle habituel humain-machine. Les corps se faisant eux-mêmes expressifs apparaissent les plus aptes à délivrer une part d’indicible et de provocation. Mais rien n’est si sûr : nous sommes aussi amenés à faire nôtres les règles mêmes du contrôle.

Cette confrontation Humain-Machine renvoie à toute une tradition du corps mécanique, de l’automate (Heinrich Von Kleist, Loïe Fuller, le ballet triadique du Bauhaus, le ballet Petrouchka, Coppelia, les œuvres de Rebecca Horn, etc.). … Mais aussi aux « 3 grâces » ! Entre « humanité » et « marionnette – théâtre d’objet », entre rencontres avec une altérité menaçante et résistances compulsives, le projet donne lieu à un spectacle, une performance, et une installation plastique participative.

Sans être nécessairement dans une position uniquement frontale, Jean-Marc Matos révèle avec ses différentes productions les mécanismes de contrôle et de manipulation à l’œuvre aujourd’hui dans le monde, qui conditionnent nos gestes et comportements quotidiens (…)

*Magh serait l’origine étymologique commune des mots Makhana, Machine, Magie, et peut-être du verbe anglais May.

commentaires

Le symposium des arts de l'imaginaire 2020

Publié le 5 Septembre 2020 par Anaïs BERNARD dans Evenement, evenement, Appel à don

Le symposium des arts de l'imaginaire 2020

L’événement du symposium « Le Cercle Cubik » a vu le jour en 2018 et l'association qui l'organise avec lui.

Notre volonté : Proposer dans le parc du château de Rochefort en Terre, Citée artistique depuis plus d'un siècle, un grand événement culturel autour des Arts de l'imaginaire, fantastique et visionnaire. Au programme : des rencontres, des débats, des conférences, des démonstrations, des dédicaces, des ateliers mais aussi des performances, des concerts, des projections de films, des expériences et tout ce qui peut mettre vos sens et votre imaginaire en ébullition.

Installé au cœur des vieilles pierres et de l’histoire de la citée, "le Cercle Cubik" propose un voyage artistique et philosophique avec les plus grands artistes de cette scène, bouillonnante et innovante.

C’est une invitation à découvrir des univers oniriques et une vision de notre monde ouverte sur la curiosité, la connexion, l’échange, l’intuition, l’émotion et le sensible.

La deuxième édition devait se dérouler sur deux journées lors des JEP 2020 (journées européennes du patrimoine) avec une entrée, accessible à tous sur donation libre.
Les événements de ces derniers mois nous ont, dans un premier temps, déconcertés avec l'éventualité d'annulation du symposium pour cette année si particulière.
 Cependant, devant le désert culturel s'annonçant pour l'été (excepté les petits événements rares et éparses) et notre furieuse envie de partager avec vous ces univers étranges, nous avons pris la décision de maintenir « le Cercle Cubik » sur la journée du 19 Septembre 2020 de 10H à 19H, un événement certes écourté, mais que nous espérons culturellement riche. Nous nous adapterons, bien évidement, aux aléas des conditions et des normes sanitaires au jour J, afin de vous accueillir de manière sécurisée.

 

Une cagnotte pour l'édition 2020.

Mais, car il y a un « mais », Les difficultés financières rencontrées par les différents sponsors sollicités nous laissent avec un budget bien affaibli.
Grâce à vous, nous pouvons réussir cet événement dans des conditions dignes pour tous ! Les artistes, vous et Nous !

- Pourquoi ne pas juste garder l'entrée sur donation libre, comme seul financement me direz-vous ?


Car cela ne nous laisse malheureusement que peu de visibilité financière. Cette souplesse qui nous permet de programmer les intervenants de manière ferme ! Et donc d'anticiper les conditions d'accueil optimale.

- Alors, Pourquoi ne pas faire une entrée payante à prix ferme, permettant cette souplesse ? 


Nous avons conçu le projet du symposium, depuis le début, comme un événement accessible et ouvert au plus grand nombre. Les amateurs comme les curieux, les grands comme les petits, les gens d'ici et d'ailleurs, les mécènes ou les sans le sous, mais tous animés par cette même passion pour l'art et les imaginaires et ce qu'ils apportent au vivre ensemble. 
Nous avons donc besoin de vous en amont de l’événement cette année !
La cagnotte participative nous a semblé être le meilleur moyen à notre disposition pour préparer au mieux l’événement du symposium.
L’objectif minimum, permettant à chacun de travailler dans des conditions minimales et acceptables pour l'association et les différents artistes professionnels, intervenants est de 6500€.
 Dans tous les cas nous nous adapterons, bien sûr à la cible atteinte le jour J.
D'avance nous vous remercions de votre investissement en temps ou en argent.

Rendez-vous le 19 Septembre 2020 dans le parc du château de Rochefort en Terre pour une journée de partages et d'échanges dans les mondes imaginaires.

commentaires

Design d’expérience : Imagination – Conception d’autres réalités

Publié le 4 Septembre 2020 par Anaïs BERNARD dans Evenement, evenement, Workshop

Design d’expérience : Imagination – Conception d’autres réalités

J'ai le plaisir de vous annoncer l'animation du workshop Design d’expérience : Imagination – Conception d’autres réalités, en compagnie de Judith Guez. L'événement se tiendra le vendredi 25 septembre 2020, de 10h30 à 12h30, lors du NewImage Festival.

 

Il n’y a pas que la réalité virtuelle qui nous emmène vers d’autres réalités il y a d’autres médiums. La voix notamment en ressentant par le corps. Comment créer une expérience à partir de cet imaginaire ?

Fermez les yeux et écoutez, ressentez, puis laissez votre imaginaire construire un espace, un monde qui se transforme. Concevoir une expérience de réalité virtuelle c’est se projeter dans un autre monde ; c’est imaginer notre corps y être et le parcourir.

L’atelier vise à développer le design d’expérience pour toute personne qui cherche à écrire, produire, développer des expériences virtuelles. Judith et Anaïs font écouter un texte audio à chaque participant, les yeux fermés pour qu’ils explorent les sensations de leur corps virtuel / réel. Les participants devront rentrer dans un état d’écoute méditative. Chacun dans sa bulle, imagine ce qu’il a ressentie et présente ses retours, jusqu’à la conception en équipe d’une expérience de réalité virtuelle.

 

A vos claviers, les places sont limitées!

commentaires

mondiale™ beb deum

Publié le 4 Septembre 2020 par Anaïs BERNARD dans Exposition

mondiale™ beb deum

Exposée pour la première fois en 2007 au Cube, l'exposition Mondiale de Beb-deum revient sur les murs et s'empare de la façade du bâtiment.


« Depuis plus de trente ans Beb-deum porte un regard critique sur la société humaine par le prisme de ses créations graphiques. Que ce soit par ses travaux dans Métal Hurlant, ses bandes dessinées telles que Bürocratika, ses commandes pour la presse ou plus récemment cet immense album qu’est MONDIALE™ avec l’auteur Alain Damasio, cet artiste s’attache à dépeindre ses contemporains en scrutateur méticuleux, souvent acide, et toujours juste, pour le meilleur et pour le pire.

Beb-deum met sa virtuosité technique et son sens du détail au service d’un seul but, incarner l’humain en devenir, donner chair à l’hybride, donner corps au mutant techno-organique que nous devenons.

Qu’elle soit scarifiée, tatouée ou augmentée à l’aide de toutes sortes de prothèses, la posthumanité de Beb-deum n’en est pas moins réelle. Recueil amplifié de ses voyages et de ses rencontres, ses images nous montrent, au détour d’un grain de peau, d’un œil humide ou d’un visage si réaliste, l’humain derrière l’artificiel.

A l’heure de la consommation mondialisée, de combats anxiogènes et presque perdus d’avance, l’humanité de Beb-deum et son futur, a, elle, le mérite d’exister sous nos yeux.

Mondiale™ nous invite à une visite de nos futures métamorphoses, nous invitant à nous questionner sur la limite de l’inhumanité. » Gilles Francescano

beb-deum
Auteur de livres dessinés et illustrateur pour la presse magazine, Beb-deum démarre sa carrière dans les années 80 avec le magazine Métal Hurlant et réalise une dizaine d’albums de bandes dessinées et de carnets de voyage. À la faveur de résidences à l’étranger et notamment au Japon, son travail évolue vers une recherche purement graphique sur le corps métis, qui s’affirme, au moyen du numérique, en un questionnement sur l’humain dans sa multiplicité et fragilité, l’individu confronté à la globalisation - comme en témoigne son dernier ouvrage paru, MONDIALE™.

« MONDIALE™ » 2009-2019, est un travail graphique multimédia comportant une partie édition et une partie exposition (images digitales en impressions numériques, cadres anciens, papier peint et séquences vidéo) Textes de Alain Damasio, éditions Les Impressions Nouvelles (www.lesimpressionsnouvelles.com) en partenariat avec la Maison d’Ailleurs (www.ailleurs.ch)

 

Le Cube
20 cours Saint-Vincent
92130 Issy-les-Moulineaux

Du mardi au vendredi de 13h à 19h
Samedi de 10h à 18h

commentaires

Mirages & Miracles

Publié le 3 Septembre 2020 par Anaïs BERNARD dans exposit, Réalité Augmentée

Mirages & Miracles

Mirages & miracles est une série d’installations.
Du 16 juin au 18 octobre 2020

Elles incarnent la tentative de fabrication d'un animisme numérique par des dispositifs de réalité augmentée, de réalité virtuelle, d'illusion holographique et de vidéo-projection.

Après avoir présenté l’exposition XYZT, les paysages abstraits en 2013, mais aussi plusieurs spectacles (Fausses notes et chutes de balles, Un point c’est tout et Hakanaï), la compagnie Adrien M & Claire B revient aux Champs Libres, à Rennes, avec Mirages & miracles.

Cette série d’installations illustre merveilleusement la démarche artistique de la compagnie, qui se nourrit des sciences, de la technologie, mais aussi de la nature et des autres arts, pour créer une écriture singulière, profonde et poétique, ludique et interactive. En cela, elle représente également la ligne de programmation de la salle Anita Conti, soucieuse d’offrir des expériences sensibles, accessibles, dans lesquelles la mise en œuvre des technologies les plus innovantes, les inspirations scientifiques, la réflexion sur les questions de société sont toujours sublimées par le regard de l’artiste.

 

Les Champs Libres
46, boulevard Magenta
35011 RENNES

commentaires

VENICE VR EXPANDED - SATELLITE PROGRAMME

Publié le 2 Septembre 2020 par Anaïs BERNARD dans Festival

VENICE VR EXPANDED - SATELLITE PROGRAMME

VENICE VR EXPANDED - SATELLITE PROGRAMME
02 > 10.09.2020

avec le soutien du CNC et de l'Institut français et d’UniFrance,
en partenariat avec Diversion cinema

Dans le contexte exceptionnel que nous traversons, La Biennale di Venezia a décidé de délocaliser Venice Virtual Reality, son festival dédié aux œuvres immersives, dans plusieurs pays du monde. En France c'est au CENTQUATRE-PARIS que vous pourrez découvrir en exclusivité toutes les œuvres immersives sélectionnées pour le festival. Des expériences uniques, partagées à bonne distance et dans le respect des normes sanitaires en vigueur.

 

Œuvres Interactives : découvrez pendant une heure les œuvres interactives de votre choix parmi une sélection de 25 œuvres interactives.

Œuvres Cinématiques : expérimentez pendant une heure des œuvres cinématiques à 360 degrés de votre choix parmi une sélection de 9 œuvres.

Oculus Quest : découvrez pendant une heure des œuvres hybrides de votre choix parmi 6 propositions inédites.

 

Chaque année depuis 2017 le Venice International Film Festival déploie sur la petite île de Lazarretto Vecchio un espace entièrement dédié aux œuvres immersives. « Venice Virtual Reality » présente ainsi tous les ans une quarantaine d’œuvres du monde entier, dont une trentaine sont programmées au sein d’une compétition spécifique. Dans le contexte exceptionnel que nous traversons, La Biennale di Venezia a décidé de concevoir son festival dédié aux œuvres immersives autour de la plateforme virtuelle VRchat et de délocaliser le festival dans plusieurs pays du monde. En France, elle s’est associée au CENTQUATRE-PARIS, et la diffusion des œuvres sera assurée par la jeune société innovante Diversion cinema en résidence à 104Factory. Venez découvrir en exclusivité, du 2 au 10 septembre toutes les œuvres immersives sélectionnées pour le festival, des expériences uniques, partagées à bonne distance et dans le respect des normes sanitaires en vigueur dans un espace éphémère au cœur de notre lieu infini d’art, de culture et d’innovation !

Retrouvez la programmation complète au lien ci-dessous.

LE CENTQUATRE-PARIS
5 rue Curial - 75019 Paris

commentaires

Danse NeurAle 2.0

Publié le 2 Septembre 2020 par Anaïs BERNARD dans performance, Arts vivants

Danse NeurAle 2.0

Cette performance de Bødy Hacking, Danse NeurAle 2.0, a été développée en collaboration avec Theoriz Studio pour créer une manifestation visuelle et audible des processus physiologiques vitaux de Lukas Zpira alors que son corps réagit à sa performance réelle en temps réel.
En contrôlant sa fréquence cardiaque, sa respiration et ses schémas cérébraux d'ondes alpha, il est capable de déclencher et de modifier des algorithmes fractals qui produisent une sortie audiovisuelle complète. Les réponses involontaires et autonomes du corps de Lukas au stress fournissent le matériau de base pour l'expérience que vous voyez projetée, mais la transformation de ces images et de ces sons en quelque chose d'autre est le résultat de son influence consciente sur ces réponses vitales en se concentrant dans un état méditatif pour les changer volontairement.
Les images et les sons produisent une œuvre d'art singulière qui est une métaphore de l'expérience physique et psychique de l'interprète.

 

Héritier du mouvement body art et pionnier d'une avant-garde du genre, Lukas Zpira, essayiste, réalisateur et photographe, a commencé à intégrer dans sa pratique depuis la fin des années 90 les nouvelles technologies comme les implants sous-cutanés.
Fondateur du hacktivisme bødy, l'artiste français a commencé à s'intéresser aux différentes problématiques du corps connecté et aliéné dès le début de sa carrière. Corps télécommandé, marionnette de chair moderne dominée par la pression de l'information et l'omniprésence des technologies de contrôle et des communications contemporaines.

commentaires

Appel 2020 | Centre de la marionette arts numériques

Publié le 1 Septembre 2020 par Anaïs BERNARD dans appel à candidature, appel à projets, appel à participation

Appel 2020 | Centre de la marionette arts numériques

Le Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Transcultures, Centre des cultures numériques et sonores lancent un appel à la conception, à l’adaptation ou à la re-création d’une œuvre performative, arts scéniques/arts plastiques, de format court (maximum 30 minutes).

Cet appel s’inscrit dans le cadre de LUMEN#5 bénéficie du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques).

Bourse d’aide à l’aide à la création: 1500 euros

Date limite de dépôt : 13.09.2020


Dans le cadre de Lumen #5, le Centre de la marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec ses partenaires, lance un appel  pour la création d’une oeuvre qui devra-être le fruit d’une réflexion sur les nouveaux modes de re-présentation par la technologie, sur l’image et le son numérique. Il peut s’agir d’un projet faisant l’objet d’une demande d’aide à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Cet appel s’adresse prioritairement aux artistes travaillant ou résidant en Fédération Wallonie-Bruxelles, mais est ouvert aux artistes des pays limitrophes.

Domaine d’expression proposé pour cette résidence:

  • arts de la marionnette
  • arts numériques, arts plastiques multimédiatiques
  • arts de la scène (performance)

Le projet soumis pourra :

  • être une nouvelle création
  • être une nouvelle étape d’un projet déjà créé
  • se présenter comme un “work in progress” si vous justifier l’intérêt de l’étape de travail montrée à Lumen #5 (qui pourrait être accompagnée d’une présentation, workshop etc.)

Les principaux critères d’évaluation seront :

  • la  manière de traiter et d’intégrer la réflexion sur les nouveaux modes de re-présentation
  • la dimension professionnelle et qualitative du projet
  • la maîtrise technologique et le côté innovant du projet
  • la faisabilité du projet et sa capacité à être diffusé dans différents lieux de manière relativement légère.


Bourse et conditions

L’oeuvre sera présentée le 16 octobre 2020 au Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Tournai dans le cadre de LUMEN #5 (montage possible dès le 15 octobre).
L’artiste soutenu recevra un soutien à la création de 1.500 euros ainsi qu’un suivi critique et un soutien technique en amont de la finalisation du projet.


Votre dossier (devra au minimum comprendre)

  • une note d’intention du projet de performance comprenant une description des choix et développements informatiques/technologiques utilisés. Cette note intégrera un projet du projet précédent s’il s’agit d’une nouvelle étape d’un projet déjà créé;
  • les besoins techniques;
  • les besoins transport;
  • le/s CV des artistes;
  • des visuels (croquis, photos.. dans la mesure du possible);
  • le calendrier de création;
  • la liste des autres partenaires s’il y a lieu.

Candidatures

Candidatures à envoyer à l’adresse (objet du mail – Call Lumen5) : maisondelamarionnette@skynet.be
Le.a lauréat.e sera contacté au maximum le 18.09.2020

commentaires

Art & Lumière 2020 / Festival Vents d'Est

Publié le 26 Juin 2020 par Anaïs BERNARD dans festivals, son et lumière

Art & Lumière 2020 / Festival Vents d'Est

Le festival Art et Lumière - Vents d'Est à Furdenheim (67) est un événement incontournable de l'été bas-rhinois. Il se tiendra les 3, 4 et 5 juillet 2020. Comme chaque année, de nombreuses animations sont au programme, avec en clou du spectacle : le grand show aquatique !
La fête du village de Furdenheim - Art et Lumière a été créée en collaboration avec l'association culturelle de la commune et l'entreprise Aquatique Show, originaire de la commune. Chaque année des centaines d’artistes de tous les domaines (peintres, graveurs, sculpteurs, photographes, marqueteurs ou bijoutiers) se retrouvent pour exposer leurs créations dans les rues illuminées de la commune. Un marché du terroir est aussi proposé dans les rues du village, ainsi que des animations musicales et des concerts.

L'entrée au village est gratuite pour les visiteurs. 

Le show aquatique du festival Art et Lumière - Vents d'Est 2020
Depuis 2017, cet événement festif se déroule au mois de juillet pour une fête réinventée avec de nombreux changements. Que les habitués se rassurent, les incontournables de la fête seront toujours au rendez-vous : le spectacle, les animations, les repas dans les fermes du village et la bonne humeur !

Le show aquatique est proposé les trois soirs à Furdenheim : des artistes sont invités à se produire sur scène (orchestres renommés, groupes locaux ou humoristes par exemple) et le spectacle est sublimé par des feux d'artifice, des jets d'eau, des projections laser, des vidéos... Les spectacles sont conçus par de grands artificiers autour d'une thématique chaque fois renouvelée. 

Ces spectacles sont payants mais l'association qui organise cet événement à Furdenheim partage les bénéfices récoltés avec une association humanitaire.

Retrouvez prochainement le programme complet du festival Art & Lumière 2020 à Furdenheim et toutes les informations pratiques pour vous y rendre (billets et billetterie, horaires des spectacles, artistes invités).

Infos pratiques
67117 Furdenheim
Renseignements :
acsl-furdenheim.org/
Facebook

Horaires :
Vendredi 3 Juillet 2020, Samedi 4 Juillet 2020 et Dimanche 5 Juillet 2020

Tarifs :
NC

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>