Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Paris musique club

Publié le 5 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD in exposit

Paris musique club

Exposition, lives, DJ sets, boums, projections, ateliers et bar éphémère

Du 24 octobre 2015 au 31 janvier 2016
Jeudi et vendredi, ouverture de 18h à minuit. Samedi et dimanche, ouverture de 12h à 19h.
 

une exposition sensorielle et interactive, des installations à jouer, à expérimenter, à vivre

Projections à 360°, mapping, architecture lumineuse…  Les relations entre musique et numérique sont multiples, leurs croisements foisonnants, ils se nourrissent l’un l’autre pour permettre à la musique d’être vécue, dans certains cas, comme une expérience totale, sonore et visuelle. Le collectif parisien Scale est passé maître dans l’art de sublimer la musique live à travers l’image et la lumière (auprès de Carl Craig, Francesco Tristano, Moritz Von Oswald, Christine and the Queens...). Plusieurs installations immersives à contempler ou à activer collectivement, qui bouleverseront vos repères, et modifieront votre perception. 

 

Aujourd’hui, fleurissent ici et là des structures polymorphes qui existent également par ces croisements, à la fois labels, lieux, médias, éditeurs, organisateurs de soirées, collectifs artistiques.

coup de projecteur sur une scène parisienne hyperactive

Lives, DJ sets, masterclass, projections, ateliers, Paris Musique Club propose 12 cartes blanches comme 12 histoires qui s’écrivent au présent pour dessiner de nouveaux territoires musicaux.

antinote • barbi(e)turix • born bad records • brut pop • clekclekboom • collectif mu • infiné • in paradisum • mawimbi • potemkine • sonotown • la souterraine

Un évènement élaboré en collaboration avec la Red Bull Music Academy.

Vous souhaitez venir voir Paris Musique Club lors d'une visite accompagnée ? Réservez ici.
L'application Paris Musique Club est gratuite et disponible sur l'App Store et Google Play

Commenter cet article