Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Quand l'objet fait place à l'expérience.

Publié le 21 Janvier 2014 par Anaïs BERNARD in conférence

Quand l'objet fait place à l'expérience.

Date et lieu


Date: Vendredi 24 janvier 2014.

Heure: 15h00.

Salle:

Sorbonne nouvelle-Paris3
13, rue de Santeuil
salle D-36
 
 
 
 
Chers collègues,
 
Dans le cadre du groupe de recherche Scènes performatives, nous recevrons Anaïs Bernard qui donnera une conférence intitulée Quand l'objet fait place à l'expérience.

Résumé: L’on observe aujourd’hui sur les scènes (et notamment dans les Arts Immersifs) des dispositifs expérientiels où le positionnement du spectateur dans le dispositif est central, permettant une activation du vivant dans le corps de l’individu. Ces procédés mis en place par les artistes dès les années 90, ont pour but de (re)créer une sensation, parfois un sentiment, d’enveloppement et d’enfouissement permettant de susciter une vision et un toucher  périphérique où l’environnement se déploie autour du sujet (immersant) en mouvement. Le point de vue se voit ainsi constamment modifié, entre monde fictionnel et espace tangible. L’espace/temps est redéfini à travers des réalités virtuelles qui invitent l’individu à transcender, transformer et modifier la façon dont son corps habite et vit sa réalité. L’individu y devient spect-acteur et se voit plongé dans une représent-action où l’immersion, tant physique que cognitive, le sollicite à devenir partie intégrante de l’œuvre.  Dès lors, il n’y a plus deux réalités, mais bien une  seule, intégrative, celle du monde perçu par le biais du corps.

Bien cordialement,
Josette Féral
 

 

Biographie
Anaïs BERNARD est doctorante en Arts, à L’École Doctorale Fernand Braudel, sous la direction du Pr. Bernard Andrieu et la co-direction du Pr. Claire Lahuerta. Elle est rattachée aux laboratoires EPSaM/APEMAC et CREM. Sa thèse, intitulée La construction immersive d'une esthétique par une écologie des réseaux corporels, se concentre sur les dispositifs artistiques entrainant une immersion du corps dans un environnement virtuel produisant de nouvelles images, répercutant des sensations et des émotions d’un genre inédit, conduisant l’immersant dans un schéma corporel qui lui permet de se (re)définir.  Elle a été lauréate du Prix de l’Observatoire NIVEA / CNRS (2012) pour ce sujet de recherche. Chargée de cours en Arts Plastiques à l’Université Lorraine, elle a contribué à des ouvrages tels que Corps du monde, Atlas des cultures corporelles (Armand Colin, 2013) ou Manifeste Emersif - Naissance des Arts Immersifs (sortie en juin 2014). Elle anime le blog Corps en Immersion (http://corpsenimmersion.overblog.com/).
Commenter cet article