Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Le premier robot masturbateur, le VR Tenga.

Publié le 22 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD in actualite, technologie

Le premier robot masturbateur, le VR Tenga.

La robotique ne cesse de progresser  et de s’adapter à toutes les bourses ! (sans mauvais jeux de mots) Le premier robot masturbateur a été dévoilé le week-end du 16 novembre 2013, lors d’un évènement japonais lié au casque de réalité virtuelle Oculus Rift. Il s’agit de lunettes permettant de reproduire un environnement virtuel.

La société Sinful Robot avait imaginé lors de la sortie de ces lunettes un jeu disons… assez coquin (publié le 27 mars 2013 : Sinful Robot : la réalité virtuelle au service du sexe).  Le but était de s’immerger  dans un univers érotique dans lequel le joueur peut vivre ses fantasmes par le biais de la réalité virtuelle. Mais on ne pouvait toucher qu’avec les yeux !

"Avec le casque Oculus Rift, nous vous plaçons au coeur de l'action, l'épicentre extasié du jeu", promet Sinful Robot. "Vous ne regardez plus l'écran... vous êtes à l'intérieur d'un monde virtuel". Mais les lunettes ne font que montrer. Pour reproduire tous les sens, et en particulier le toucher, il faudra encore attendre les progrès de la science... Et nous y sommes arrivés.

Avec le VR Tenga, le cybersex-toys monte en gamme puisqu’un bras mécanique – le système Novint Falcon en l’occurrence – s’occupe de tout, pour le plaisir de ces messieurs. Ce robot simule un vagin dans lequel l’utilisateur vient introduire son membre tandis qu’il suit les images de ses ébats directement à travers le casque virtuel. Après Kissenger, Lovepalz ou encore Fundawear l’image vient s’intégrer aux sex-toys

 

Le partenaire androïde autonome reste encore un fantasme tant pour le schercheurs que pour les consommateurs, mais la robotique promet à l’onanisme assisté un bel avenir !

Commenter cet article